Voici un billet risqué... glissant puisqu'ici on va se mouiller pour celui qui depuis le début de son quinquennat attire tous les météores humides du ciel. Mais on rappelera qu'il fut rouennais dans son enfance, vous savez Rouen, le "pot de chambre de la Normandie".

On se rappelera surtout qu'il pourra rester dans l'Histoire comme le premier président de la République Française a faire le choix de l'unité territoriale de la Normandie... Le précédent président d'origine normande, un certain René Coty, n'avait pas cru bon le faire !

On rappelera aussi que "Guimauve Le Conquérant", "Fraise des bois" ou "Flamby" a tenu la dragée haute au grand abbé commendataire qui règne à Rouen, bien qu'il n'y soit plus présent, qui ne voulait pas d'une réunification normande pouvant mettre en péril une Fabiusie étendue de la frontière belge à un petit village de l'Ariège...

On retiendra, enfin et surtout de tout le quinquennat de François Hollande, son magnifique et mémorable discours d'hommage national au sacrifice des Normands et de la Normandie en 1944, devant le Mémorial de Caen, le matin du 6 juin 2014: ce jour-là, il ne pleuvait pas, le soleil était radieux !

Fran_ois_Hollande_001

 

Hommage à François Hollande, par une petite Normande de trois ans...