11 décembre 2014

IL FAUT SAUVER LE CANARD DE DUCLAIR

Après avoir évoqué la gastronomie caennaise dominée par les succulentes et célébrissimes tripes "à la mode de Caen" (avec de bonnes carottes) il faut évoquer la gastronomie dominée par le magnifique canard au sang "façon Félix Faure" dont la haute tradition est toujours pratiquée au restaurant de l'hôtel de Dieppe en face la gare rive droite à Rouen. Mais le célèbre "avocat", alias le canard de Duclair, est en voie de disparition. La métropole de Rouen dont une partie notable du territoire est agricole a donc lancé un programme... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2014

CAEN CAPITALE DE LA GASTRONOMIE NORMANDE

Parmi les nombreux signes qui démontrent que la bonne ville de Caen s'est réveillée, que la page de l'Après Guerre se tourne enfin, il y a la réaffirmation de Caen comme une ville rayonnante quant à la qualité gastronomique de ses restaurants. Pour reconstruire une ville après une table rase guerrière il faut 70 ans: après les ruines et les cadavres, les gravats et les murs de pierre ou de béton, la restauration des grands monuments, les églises, les infrastructures, les institutions, les industries et les services essentiels, vient... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 décembre 2014

Débat TENDANCE OUEST: Ils sont 5, ils devaient être 4 mais ils ne furent que... 3

L'idée de la rédaction caennaise de Tendance Ouest était pertinente et innovante: anticipant le nouveau cadre régional normand unifié, la station multi-médias proposait la première grande émission de talk show politique normande au nez et à la barbe de Ouest-France et de FR3 HNBN. L'idée était d'inviter les cinq présidents de départements normands. Au départ, quatre répondirent positivement à l'appel: Alain LAMBERT (Orne, DVD); Jean-François LEGRAND (Manche, UMP); Nicolas ROULY (Seine-Maritime, PS) et Jean-Léonce DUPONT (Calvados,... [Lire la suite]
11 décembre 2014

Mieux vaut en rire ! Jean QUELLIEN, HISTORIEN ou GEOLOGUE ?

Laurent BEAUVAIS, président de région en Normandie depuis sa première élection puisqu'il a toujours défendu le principe et le projet d'unité normande, a bien raison de fustiger le "défaitisme" bas-normand. Ce "défaitisme" bas-normand se fait d'autant plus virulent ces dernières semaines que l'année 2014 restera dans la longue histoire normande comme celle de la mort du serpent de mer de la Réunification (apparu en 1972) pour enfin laisser place à l'aventure stimulante et enthousiasmante de reconstruire concrètement l'unité de la... [Lire la suite]