Mise à part le philosophe Michel ONFRAY qui seul, l'a fait, à sa façon très diversement appréciée, aucun élu bas-normand de gauche comme de droite ne veut emboucher cette belle trompette de la Renommée qui pourrait annoncer, à l'occasion de la renaissance d'une Normandie unifiée, le GRAND RETOUR de l'ATHENES NORMANDE.

Oui, en effet, il ne se trouve aucun "responsable" élu(e) à Caen et alentours pour avoir l'imagination, la volonté, le courage et, finalement, la compétence pour expliquer et assumer la fin du statut actuel de "capitale régionale administrative" pour Caen et la Basse-Normandie périmètre périmé tout comme celui de Haute-Normandie.

Pour arrêter de mettre l'essentiel de la question de l'unité normande sous la moquette d'un pseudo débat public d'information citoyenne...

Pour expliquer que certains iront à la bataille des régionales de décembre 2015 qui sera fondatrice de l'unité normande ... et que d'autres n'iront pas !

Pour expliquer que la notion même de "capitale régionale" va éclater en trois entités ("Chef-lieu" pour le siège de la préfecture; "hôtel de région" et "lieu de réunion de l'assemblée plénière" pour le futur conseil régional...) dont la localisation géographique sera laissée à la discrétion de la future assemblée élue en décembre 2015 avant que tout ne soit définitivement fixé et confirmé par décret du Conseil d'Etat avant le 1er juillet 2016.

Pour expliquer avec conviction qu'il faut en finir d'urgence avec la pseudo identité tronquée de Bas ou de Haut Normand qui résulte, non pas d'une culture ou d'une connaissance ou de traditions spécifiques, mais d'habitudes, d'ignorances voire de mépris réciproques...

Personne donc pour dénoncer fermement le mépris et les méprises sur lesquels reposent faiblement toutes les impostures Bas ou Haut Normandes...

Mais l'Evangile nous rappelle qu'il ne faut pas mettre le vin nouveau dans de vieilles outres...

Petit conte de Noël:

"Une voix forte se fit entendre du ciel: N'ayez pas peur ! Car voici que je vous apporte une bonne nouvelle ! Une seule Normandie vous est enfin donnée. Avec une belle et grande métropole à Rouen et une belle et grande capitale culturelle, universitaire et scientifique à Caen..."

On a eu quelques craintes du côté des conchyliculteurs normands de la Côte de Nacre. Mais les huitres, en cette fin d'année (par charité on ne nommera ici personne) sont nombreuses sur nos tables caennaises. Le grand retour de l'Athènes normande ça devrait pourtant se fêter un peu non ?!?!

CAEN TECHNOPOLE UNIVERSITAIRE SCIENTIFIQUE INTERNATIONALE

CAPITALE CULTURELLE  INTELLECTUELLE CREATIVE de la NORMANDIE

En attendant qu'un maire de Caen nous dise enfin ce qu'il compte faire avec son homologue du Havre autour de l'estuaire ou qu'un président de région nous dise enfin clairement comment les choses pourraient s'organiser entre une abbaye caennaise et une caserne rouennaise, le journaliste de Ouest-France, Xavier Oriot a décidé de mettre les pieds dans le plat de... tripes à la mode de Caen:

X_Oriot_fait_le_point