Un lecteur régulier de l'Etoile de Normandie nous a fait parvenir le témoignage suivant... Il est plutôt édifiant ! Il sera judicieux de renouveler ce constat quelques années après la réunification normande pour en mesurer l'impact positif sur le reflet régional normand qui n'est guère... reluisant pour le moment ! Il va bien falloir faire un grand ménage chez nous, passer le chiffon sur les vitres et les miroirs pour qu'on puisse bien voir notre goule normande dans le paysage !

L'armoire normande demande un minimum d'entretien...

 

 

Les tribulations d’un normand en Normandie (nouvel épisode)

 

Profitant d’une visite à la famille, lors de la fête de Noel, j’ai entrepris une excursion dans ma vieille province natale.

Au programme, cette fois-ci, une visite matinale de la basilique de Lisieux dont j’avais oublié la magnificence des mosaïques, ainsi que le rayonnement international du lieu : dès l’ouverture, déjà quelques visiteurs étrangers et des 4 coins de la France.

 

basilique_de_Lisieux

 

Période de Noel oblige, je « tombe » sur une très belle exposition de crèches du monde. Représentant la France, l’incontournable crèche provençale et ses santons ainsi qu’une crèche normande (grange en colombages) et une crèche bretonne (des personnages sculptés en granit). Toutes ces crèches, d’où qu’elles viennent, réalisées dans des matériaux locaux, étaient particulièrement remarquables. Avant de partir, je jette un coup d’œil au livre d’or et bien évidemment l’un des derniers commentaires retient mon attention :  « vive la Bretagne » signé Adrien et Corentin. Je laisse le soin au lecteur d’apprécier le désordre psychologique dans certaines têtes…

 

Je poursuis mon périple un peu plus au Sud, à Livarot exactement, où j’entreprends la visite de la fromagerie Graindorge.

Passage obligé par la salle d’exposition pour accéder au musée je suis « interpellé » par des peintures de phares bretons exposées au milieu de toiles de la côte fleurie et autres endroits de Normandie. Bizarre de trouver ces phares au fin fond de la Normandie…Pas grave, je me réchauffe le cœur avec le musée qui nous montre la splendeur de la Normandie à travers ses paysages, ses fromages AOP et ses vaches. Cocorico !!! ou plutôt Meuh !!!

 

Naturellement, je décide de faire des emplettes au magasin d’usine. Fromages et produits laitiers bien entendu et autres spécialités de Normandie sont présents ainsi que la marque Heula. Cependant mon œil inquisiteur est attiré par des sucreries « œufs de mouettes » ainsi que des berlingots bretons (c’est leur nom) et autres confiseries au beurre salé : je n’ai eu qu’à retourner ces emballages pour m’apercevoir que la société distribuant ces produits était de Vertou (Nantes)…j’ai donc immédiatement signalé cette aberration en remplissant une fiche de satisfaction du visiteur qui, j’espère, atterrira sur le bureau de Monsieur Graindorge et l’amènera à réfléchir…

 

Après ces péripéties qui m’avaient quelque peu ébranlé, je passe à Vimoutiers et constate que les statues de Marie Harel et de la vache normande sont toujours en place devant la mairie ouf !!! pour fêter cela, je m’offre des tripes à la mode de Caen, arrosées d’un gouleyant cidre local dans un bon petit restaurant de la ville (je peux fournir l’adresse en privé à ceux qui le désirent) .

 

Remis sur pied, après ce bon repas, je décide de pousser jusqu’au château de Carrouges où lors d’une visite guidée de ce monument, il est question de l’histoire de la Normandie à travers l’histoire de ce château.

 

Il est temps pour moi de sortir des limites de ma province, de rejoindre ma région d’adoption avec mes souvenirs en tête. A part ces quelques bizarreries, j’ai retrouvé avec plaisir sous un ciel d’hiver, ma Normandie unie, rurale et authentique. Bien loin de l’agitation et des considérations des centres urbains, bien loin aussi des sites hyper touristiques comme le Mont St Michel ou Honfleur avec leur cortège d’aberrations en tout genre pour attirer le gogo-touriste que j’avais dénoncé dans mes précédents billets.

 

cordialement,

Barreau, contributeur du forum