En décembre dernier, Antoine RUFENACHT donnait un grand entretien au quotidien Paris-Normandie: puisqu'il s'agit de la réunification normande tant désirée par ce grand Havrais que par nous-mêmes (mais pas au point de pavoiser le monumental hôtel de ville de la Porte Océane aux deux léopards normands...) on a envie de citer ce proverbe africain qui ira comme un gant à monsieur Antoine:

"On ne change pas de place les taches d'un vieux léopard"

En effet, il était courageux et visionnaire de défendre l'unité normande dans les années 1970/1980 en arguant de l'impérieuse nécessité d'intérêt national de l'axe Paris- Le Havre car c'était aussi au nom de l'impérieuse nécessité supérieure d'intégrer une axe urbain et portuaire Paris- Le Havre que la Normandie avait été divisée en deux dans les années 1960 et que Rouen devait disparaître dans un serpent urbain mégalopolitain, lové dans les méandres de la Seine, s'étirant des Champs-Elysées jusqu'à la porte Océane havraise.

Aujourd'hui, l'unité régionale normande va pouvoir enfin s'affirmer pour intégrer et organiser une unité territoriale normande entre Paris et la Mer: ce qui implique que ce sera à la Normandie toute entière de faire réussir l'intérêt national de l'axe Paris- Le Havre, en tout cas, beaucoup mieux que ce qu'un pouvoir parisien jacobin et terrien n'a su le faire jusqu'à présent. Ce qui implique surtout de ne plus confondre UNITE NORMANDE et AXE SEINE.

Chose qu'Antoine Rufenacht a, semble-t-il de la peine à concevoir depuis la rive Nord  d'un estuaire NORMAND de la Seine qui, comme tous les estuaires, à deux rives comme toutes les bouches ont deux lèvres...

Mais il est vrai que la classe politique bas-normande qui s'agite depuis des années en vaines querelles stériles (Antoine Rufenacht pourra en témoigner) sur la rive "inférieure" de la Seine, n'invite pas à faire preuve de mansuétude...

Mais de là à confondre point de vue Haut-Normand avec une posture ... hautaine, il n'y a qu'un pas qu'un joli pôle métropolitain de l'Estuaire pourrait nous éviter de faire: car sur l'estuaire, la Normandie en Seine, aimerait tant nous faire un beau sourire !

On cherchera en vain le "point R" (R pour Rufenacht) sur les lèvres d' un couple tentant un "french kiss" au milieu du pont de Normandie !

 

Rufenacht_Normandie

Rufenacht_Normandie_1

Rufenacht_Normandie_2

(source: Paris-Normandie, 20/12/14)