L'humoriste honfleurais bien connu Alphonse ALLAIS ne croyait pas si bien dire quand, dans sa célèbre boutade, il préconisait de "mettre les villes à la campagne"...

Décidément, la loi de 2010 sur la mise en oeuvre et les objectifs d'un POLE METROPOLITAIN est bien comprise partout en France... SAUF DANS LE CAS D'ECOLE NORMAND qui avait pourtant inspiré le législateur...

L'idée, intelligente, était de rassembler en mutualisant finances et services des agglomérations urbaines d'une certaine taille dans un réseau métropolitain pour atteindre, à plusieurs, la taille d'une métropole régionale ayant un certain rayonnement dans le but de sortir la France urbaine de l'ombre portée de la mégalopole mondiale parisienne:

Message parfaitement reçu, par exemple en Lorraine avec la mise en oeuvre du "sillon lorrain" entre Nancy et Metz qui, après s'être longtemps et stupidement tirés la bourre, coopèrent désormais. Même chose aussi dans l'Ouest breton avec un pôle associant Brest-Rennes-Nantes-Angers qui préfigure la réunification de la Bretagne.

http://www.polemetropolitain.fr/quest-ce-que-cest/les-autres-poles/

Sur cette carte, on constatera avec consternation l'anomalie normande: TOUT CAS D'ECOLE A SES CANCRES  !!!

Au lieu d'avoir UN POLE METROPOLITAIN AVEC TROIS VILLES on a TROIS VILLES DONC TROIS POLES METROPOLITAINS:

1) ROUEN Elbeuf-Val de Reuil (voulu par Fabius)

2) LE HAVRE Estuaire (interdit par Fabius via le préfet de région)

3) CAEN-PLAINE DE CAEN et PAYS DE CINGLAIS (par encore interdit par Fabius via le préfet de région)

Si le ridicule pouvait tuer il faudrait refaire les élections municipales et, dans l'attente, placer les trois grandes agglomérations urbaines normandes sous l'autorité d'un préfet unique dans le cadre de la future unité normande: Laurent Fabius pourrait presque penser la même chose ! La suprématie rouennaise fera-t-elle taire ce CLOCHEMERLE NORMAND qui a assez duré ?

Il devient irresponsable de le poursuvire au sein d'une unique région normande qui aimerait être tirée de son déclin par trois locomotives marchant au même train !

CAEN LA MER?

Dans le cas présent, du côté de Caen, on a mis la charrue devant les boeufs: au lieu de se renforcer au niveau régional et national en faisant un vrai pôle métropolitain de l'Estuaire CAEN-LE HAVRE pour notamment souligner la MARITIMITE exceptionnelle de la Normandie et en faire un ATOUT TERRITORIAL majeur, les élus locaux Caennais ont pris le parti de la bouze au lieu d'humer l'air du large: vieil atavisme caennais qui pourrait handicaper l'élan de la technopole caennaise dans la future unité normande.

Bien entendu, nous ne sommes pas contre toute coopération renforcée entre l'agglomération caennaise et les petites intercommunalités de la plaine de Caen ou du Calvados mais cet objectif localiste devient l'objectif prioritaire faute de savoir quoi dire ou quoi faire avec Le Havre et Rouen: c'est un choix guidé par la méfiance et l'ignorance.


 

Un très mauvais choix pour l'avenir de CAEN ... l'amère ! salué par le journal décliniste bas-normand que vous savez:

http://www.ouest-france.fr/institution-caen-le-pole-metropolitain-caen-normandie-est-ne-3111006

Institution à Caen. Le pôle métropolitain Caen-Normandie est né

Conseil d'agglomération express ce midi où les élus de Caen-la-Mer ont adopté à l'unanimité l'extension du pôle métropolitain.

"C'est une décision quasi historique." Le syndicat mixte Caen-Métropole s'est transformé en pôle métropolitain Caen-Normandie métropole.Outre Caen-la-Mer, les communautés de communes Cabalor, Coeur de Nacre, Cingal, Suisse-Normande, Pays de Condé, pays de Falaise, Entre bois et marais, Entre Thue et Mue,Evrecy, Plaine Sud, Val-ès-Dunes et Vallée de l'Orne constituent ce nouveau pôle destiné à renforcer le territoire et se préparer à la Grande Normandie. 


 

Commentaire de Florestan:

Sur la photo, la salle de réunion à l'hôtel d'agglomération de Caen la Mer est vide ! C'est que le ridicule a déjà tué !

Saluons donc, une fois n'est pas coutume, le courage et la lucidité de la seule élue bas-normande qui a su défendre la seule solution réaliste d'un vrai pôle de l'Estuaire du Havre à Caen: Nicole AMELINE, députée UMP du Calvados (circonscription de la côte Fleurie)