Nos politiciens de placard: ma définition des politiciens normands qui ne sortent la Normandie que lorsque cela peut servir leurs seuls intérêts, mettent la Normandie en danger! Seuls Laurent Beauvais et Antoine Rufenacht ont depuis toujours servi la Normandie, et sans s'en servir, pour reprendre une expression du Mouvement normand, duquel je restais un administrateur des années durant.

Nos élus, mis à part les deux précédemment cités, se verraient bien dans la peau du prochain Duc de Normandie, d'où les défiances menant vers des combats fictifs.

Ma position est claire: Rouen, fleuron de l'architecture normande, peut devenir la Capitale de la Normandie, mais le 1er Chef de la Normandie retrouvée devrait être Laurent Beauvais.

Beaucoup d'entre vous connaissent mon choix de neutralité, et bien j'ai choisi ROUEN comme Capitale, dans laquelle je passais mon enfance, bien que né à CAEN issu de parents haut comme bas-Normands. E puis non, je me ravise: LISIEUX doit devenir la Capitale de la Normandie sous protection de Thérèse.

CAEN elle aussi aurait pu devenir Capitale, mais l'important est ailleurs. Caen fut la cité de notre Duc, comme Rouen abritait le Parlement de Normandie. Je ne me bats pas depuis des décennies pour une Capitale mais bel et bien pour une seule NORMANDIE. Pour que nous puissions étendre notre puissance sur l'Europe et en retirer des deniers pour notre peuple. Je rappelle ici ma définition du Normand: est Normand toute personne qui contribue au rayonnement de la Normandie et qui la porte dans son coeur.

La Normandie ne sera jamais plus une puissance économique mais peut devenir un partenaire européen incontournable pour les autres régions de l'UE. Ceci à la seule condition que nous apprenions à agir comme des Normands, à parler d'une seule langue, à nous comporter comme des conquèrants et non plus comme des pleureuses.

Ceci est le message que je désire faire passer aux Normands.

 

Michel H. A. Patin