On dit parfois qu'on a les élus qu'on mérite... Mais franchement, il faut se demander comme autrefois Tocqueville si certaines élections ne sont pas gagnées avec le concours de la "partie ruminante" de l'électorat ! Ruminante de jalousies ou de mauvaise foi parce que la lumière médiatique peut éblouir et donc indisposer. Bien entendu, nos braves vaches normandes qui paissent dans les bocages de Chambois dans l'Orne, au pays normand de Michel Onfray, n'ont strictement rien à voir avec ces ruminations bien tristes: si elles pouvaient avoir le droit de vote elles seraient certainement les premières citoyennes à désirer une "université de goût" à Chambois.

Mais en attendant, place à la pétanque !


 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/03/12/97001-20150312FILWWW00429-michel-onfray-prive-de-son-universite-du-gout.php

Michel Onfray privé de son Université du goût

    • Mis à jour le 12/03/2015 à 21:16
    • Publié le 12/03/2015 à 21:02

Le philosophe Michel Onfray ne pourra pas organiser sonUniversité du goût à Chambois (Orne) le 28 mars, comme il l'avait prévu, à cause d'un tournoi de pétanque, révèle Ouest France.

Le quotidien régional explique que le rendez-vous organisé par Onfray  mêlant cuisine, théâtre, musique, magie devait notamment accueillir Michel Drucker. Mais Véronique Chabrol, la maire de la commune, estime qu'elle a été prévenue beaucoup trop tard par le philosophe.

Selon elle, le village de 400 âmes attend «une centaine de joueurs, auxquels il faut ajouter les 500 convives de l'Université du goût. Au total, cela fait entre 250 et 300 voitures sur le site. En tant que maire, ma responsabilité est engagée. Pour des raisons de sécurité, je ne peux pas imaginer deux événements sur le même site», assure-t-elle, ajoutant : « Je tends ma main à Michel Onfray pour travailler ensemble et trouver une autre date. Le 28 mars, cela me semble irréalisable».

Un faux prétexte pour empêcher la tenue de l'université du goût, accuse Michel Onfray, cité par Ouest-France. L'année dernière, il y avait notre université, un tournoi de foot et les forains au même endroit. Le maire m'en veut personnellement.»

Philippe Langeard, 1er adjoint au maire et président du comité des fêtes de Chambois veut quant à lui «tenter de jouer l'apaisement » : « S'il le faut, on va en parler en conseil municipal, pour que tout le monde puisse donner son avis et pas uniquement le maire. Onfray est un personnage médiatique qui peut faire venir Michel Drucker à Chambois. Le but est de faire parler de la commune. »