Le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" invite à nouveau les géographes universitaires normands du collectif des Quinze dans le cadre du séminaire "Normandie" de l'Université Populaire de Caen.

Résultat de recherche d'images pour   Résultat de recherche d'images pour

Mardi 17 mars 2015

18h00 - 20h00

auditorium du Musée des Beaux Arts de Caen

(enceinte du château ducal, entrée libre)

Il s'agira de réfléchir ensemble à l'un des aspects  les plus sensibles de la question régionale posée en France (mais aussi en Europe):

La régionalisation, voire le "régionalisme" est-il une manifestation "d'égoïsme territorial" (des territoires nantis ne voulant plus payer pour les autres)  si l'on en croit l'économiste jacobin Laurent Davezies ou, au contraire, l'opportunité de mettre en oeuvre des politiques publiques solidaires dans un cadre territorial intermédiaire permettant une appropriation et une identification démocratique et citoyenne?

Sachant que l'enjeu imposé par la Mondialisation dans nos territoires est le maintien de liens solidaires et coopératifs entre les métropoles et le reste du territoire régional, liens qui seraient en France rompus tant au niveau culturel qu'idéologique si l'on en croît le géographe Christophe Guilluy qui décrit dans un essai récent qui a fait grand bruit, la mise en place d'un "séparatisme" territorial entre métropoles "dans le coup" et territoires périphériques, périurbains ou ruraux "en retrait" voire "en révolte" contre le système dominant, territoires de marges où des radicalités politiques nouvelles émergent aux extrêmes de l'échiquier politique (vote Front National et / ou initiatives coopératives locales inspirées par la Gauche anarcho-libertaire).

http://www.contrepoints.org/2014/09/30/182887-la-france-peripherique-de-christophe-guilluy

A la veille d'un premier tour d'élections départementales dont le résultat est d'avance redouté par certains responsables politiques, nous verrons, une fois de plus, qu'il faudra sérieusement nuancer ces visions par trop contrastées ou polémiques:

Une fois encore, le cas d'école normand avec une géographie urbaine très "polycentrique" nous présente son originalité et sa subtilité et donc, peut-être, des solutions ou un antidote à ses cauchemars annoncés !

A la veille d'un grand colloque qui va se tenir à Reims à la fin de ce mois pour commencer à réfléchir aux impacts de l'acturelle réforme régionale (mieux vaut tard que jamais !), les géographes du collectif des QUINZE auront donc le plaisir de nous proposer des réponses normandes à MM. Davezies et Guilluy...


 

Lire aussi cet article paru récemment dans le numéro de janvier de la revue Sciences Humaines (N°266):

France_coup_e_en_deux_2

France_coup_e_en_deux_1