Pour l'organisation des Jeux Olympiques de 2024, Paris a déposé sa candidature. Et la Normandie, en toute logique, pourrait déposer prochainement la sienne pour l'organisation des épreuves olympiques de voiles avec trois sites: Dieppe / Le Havre- Honfleur / Cherbourg.

Une occasion en or de démontrer médiatiquement que la Normandie est l'autre grande région maritime française... Après la valorisation de l'héritage culturel nordique, c'est l'autre bonne idée normande proposée par Nicolas Mayer-Rossignol.

Résultat de recherche d'images pour   Résultat de recherche d'images pour


 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2015/04/01/jo-2024-la-normandie-reve-d-accueillir-les-epreuves-de-voile-et-de-nautisme-695865.html

JO 2024 : la Normandie rêve d'accueillir les épreuves de voile et de nautisme

C'est le président de Haute-Normandie, candidat socialiste pour les prochaines élection régionales, qui lance l'idée : accueillir les épreuves de voile et de nautisme au JO 2024 de Cherbourg à la Baie de Seine, jusqu'à Dieppe.  Bien entendu, il faut d'abord que la candidature de Paris soit retenue. 

  • Par Alexandra Huctin
  • Publié le 01/04/2015 | 11:28, mis à jour le 01/04/2015 | 18:08
© France 3 Haute-Normandie

© France 3 Haute-Normandie


Alors que Paris est en train de finaliser son dossier de candidature pour accueillir en 2024 les Jeux Olympiques et Paralympiques, la Normandie saisit la balle au bond.
L'actuel président Haut-Normand, le socialiste Nicolas Mayer-Rossignol propose que la Normandie surfe sur la candidature parisienne. La grande région étant la façade maritime la mieux placée géographiquement (aux portes de Paris ), elle pourrait tout à fait organiser les épreuves de voile et de nautisme.
Une chance pour le tourisme et l'emploi. 


Après les Jeux Equestres Mondiaux d'août 2014, les véritables Jeux Olympiques pourraient, en partie, se dérouler en Normandie. 

Dans son projet, Nicolas Mayer-Rossignol imagine trois sites : Cherbourg, Le Havre-Honfleur, et Dieppe.
Le Havre bénéficie d'une certaine expérience avec la Transat Jacques Vabres et Cherbourg avec La Figaro.

Il faut s'attendre à d'autres candidatures françaises, notamment celle des région Bretagne et Pays de Loire.

Valérie Fourneyron,  députée et ancienne ministre des Sports de François Hollande soutient cette candidature. Elle l'a fait savoir ce matin sur les réseaux sociaux. Nicolas Meyer-Rossignol l'associe à ses démarches. Le dossier de candidature va être constitué dans les semaines à venir. 
L'intention est déjà là.


 

Voir aussi:

http://www.ouest-france.fr/jo-2024-la-normandie-candidate-pour-la-voile-3296786

JO 2024. La Normandie candidate pour la voile

Les deux Régions normandes souhaitent que la candidature de Paris en 2024 puisse bénéficier à la Normandie pour la voile.

Interview avec Nicolas Mayer-Rossignol, président de Haute-Normandie.

Après les Jeux Equestres Mondiaux en 2014, la Normandie s’intéresserait aux Jeux Olympiques en 2024 ?

Les Jeux Olympiques représentent un des plus grands événements populaires du monde. Notre territoire a prouvé sa capacité à accueillir de grands événements comme la Coupe Davis, les Jeux Equestres Mondiaux, l’Armada, les Championnats du Monde de kayak-polo, les Mondiaux de handball en 2017.

C’est une formidable occasion pour l’attractivité et l’image de la Normandie, pour le tourisme et donc l’emploi, pour développer la pratique sportive. Avec Laurent Beauvais et Valérie Fourneyron, nous souhaitons que la candidature de Paris puisse bénéficier également à la Normandie.

Quels sont les sites susceptibles d’accueillir des épreuves ?

La Normandie est une terre de nautisme. Nous avons des savoir-faire dans ce domaine du Havre à Cherbourg en passant par Ouistreham. Nous allons travailler avec les territoires pour présenter un dossier solide. Les sites du Havre-Honfleur, de Cherbourg et de Dieppe me paraissent très intéressants.

Quelles sont les chances normandes, face à la concurrence qui s’exprime déjà ?

La proximité avec Paris. Nous sommes les seuls à quelques encablures de la capitale! J’ajoute notre façade maritime exceptionnelle, notre expérience dans les événements nautiques: Solitaire du Figaro, Tour de France à la Voile, Transat Jacques Vabre, Normandy Channel Race…, des sites de pratique sportive attractifs, des ressources hôtelières de grand renom, un tissu associatif dynamique. Nos atouts sont nombreux, à nous de les valoriser. Tout cela prend du sens aussi avec la démarche «  Vallée de la Seine », qui lie la Normandie et le bassin parisien.


 

Commentaire de Florestan:

Si la candidature bretonne est officialisée, Ouest France ne soutiendra pas la candidature... normande !