Achard de Saint Victor, vous connaissez? Cette somnité intellectuelle du Moyen-Age occidental repose dans l'abbatiale normande de la Lucerne d'Outremer... Un grand colloque international s'ouvre à son sujet à Avranches et à Caen.

http://www.ouest-france.fr/colloque-avranches-achard-de-saint-victor-monopolise-lattention-3317816

Colloque à Avranches. Achard de Saint-Victor monopolise l'attention

L'ancien évêque d'Avranches est le sujet d'un colloque international qui se tient jeudi à Avranches et vendredi à Caen.

Né vers 1100 à Domfront, dans l’Orne, selon certains documents ou en Angleterre selon d’autres sources, Achard, chanoine régulier de l’abbaye de Saint-Victor à Paris, est fait abbé en 1155, puis nommé évêque d’Avranches en 1162. Cet évêché est alors au cœur des relations entre la France et l’Angleterre. À Avranches, Achard mène les négociations et les relations diplomatiques entre les rois des deux pays. L’année même de son ordination, il devient d’ailleurs le parrain de la fille d’Henri II d’Angleterre et d’Éléonore d’Aquitaine, née à Domfront.

S’il a été un grand évêque, Achard est aussi le plus grand philosophe de la Normandie et l’un des plus importants métaphysiciens de l’histoire de la philosophie elle-même. Une prouesse car Achard n’avait pas connaissance des écrits des grands philosophes antiques. Mort en 1170 ou 1171, il est enterré à l’abbaye des Prémontrés de La Lucerne-d’Outremer qu’il a contribué à développer pendant son épiscopat. C’est à sa demande qu’il a été enseveli dans l’église abbatiale, où se trouve aujourd’hui son gisant.

Pensée médiévale

Organisé en partenariat avec l’université de Caen Basse-Normandie et l’université Paris Sorbonne, le colloque du jeudi 9 avril mettra à l’honneur le manuscrit majeur d’Achard, le De unitate Dei et pluralitate creaturarum (L’unité de Dieu et la pluralité de créatures). C’est une réflexion métaphysique qui vise à se donner les concepts nécessaires pour fonder la théologie. Découvert en 1959, ce manuscrit a été édité pour la première fois en 1987 en quelque 5 000 exemplaires. Malheureusement, ils ont tous brûlé dans l’incendie des entrepôts où ils étaient stockés en région parisienne.

Programme : jeudi 9 avril, à la mairie d’Avranches, à 10 heures visite du fonds ancien ; à 11 h 45 conférence Autour d’Achard de Saint-Victor par Véronique Gazeau ; à 16 h 30, ouverture du colloque ; à 16 h 40 conférence d’Emmanuel Martineau, traducteur du texte latin. Ce colloque se poursuivra à Caen, vendredi 10 avril.