La perspective prochaine et heureuse de recouvrer enfin l'unité administrative et politique de la Normandie mobilise la société civile normande pour valoriser l'extraordinaire richesse du BIEN PUBLIC NORMAND...

Résultat de recherche d'images pour

Après le lancement réussi d'une "fête des Normands" à la date annuelle de la Saint Michel; le succès confirmé du festival "Normandie Impressionniste" qui contribue au rayonnement international et culturel de notre région; la création d'un Historial "Jeanne d'Arc" à Rouen; le développement de "Norman connexions" une plateforme de projets culturels sur le thème de l'héritage "anglo-normand" médiéval dans le cadre d'une coopération européenne INTERREG avec nos voisins Anglais; l'annonce d'un Historial "Viking" dans les boucles de la Seine après 2016... (En attendant d'autres initiatives à venir car le patrimoine historique et culturel normand est immense) voici donc les deux dernières initiatives en date venues de la Normandie occidentale:

Du Cotentin au Mont Saint Michel, l'identité culturelle normande connaît un printemps vigoureux ! (Fin de l'hiver rigoureux entretenu par Ouest-France)

1) COTENTIN: sur la trace scientifique de la présence Viking...

Julien Deshayes, animateur du patrimomine au pays d'art et d'histoire du "clos du Cotentin" a un beau projet scientifique qui sera mené conjointement avec une équipe de chercheurs de l'université anglaise de Leicester: évaluer avec le plus de précision l'impact de la présence scandinave dans la Normandie occidentale à partir du IXe siècle... A partir des informations déjà bien étudiées données par la toponymie (noms de lieux) et l'onomastique (noms de famille) qui seraient d'origine scandinave, l'étude a l'ambition de démontrer scientifiquement s'il y a une permanence d'un groupe humain d'origine scandinave dans le Clos du Cotentin du IXe siècle jusqu'à nos jours.


 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2015/04/22/une-etude-pour-retrouver-les-origines-scandinaves-dans-la-population-du-cotentin-709657.html

Une étude pour retrouver les origines scandinaves dans la population du Cotentin

L'université anglaise de Leicester et le Centre de Recherches Archéologique et Historique Ancienne et Médiévales (CRAHAM) de l'université de Caen cherchent des volontaires afin d'effectuer des prélèvements d'ADN. Il s'agit de mieux connaître l'empreinte laissée par les Vikings dans la presqu'île.

  • Par Pierre-Marie Puaud
  • Publié le 22/04/2015 | 09:36, mis à jour le 22/04/2015 | 10:07

24/03/2015_vikings_drakkar sur Seine

Nul n'ignore l'héritage Viking, en particulier dans le Cotentin : de nombreux noms de lieux, des expressions, des mots, des noms de familles trouvent leur origine en Scandinavie, "Mais quelle a été la contribution réelle des Vikings au patrimoine génétique des hommes du Cotentin ? Et qu'est-ce que cela peut nous dire de la colonisation et du peuplement de cette partie de la Normandie aux IX ème et X ème siècles ?" Ce sont à ces questions que l'équipe de chercheurs franco-anglaise cherche à répondre. "Il n'y a derrière cette démarche scientifique aucune fascination particulière pour les "grands blonds aux yeux bleus" mais bien une volonté d'étudier l'héritage des populations européennes dans toute la variété de ses composantes" prévient l'historien Julien Deshayes. L'enquête permettra peut-être de faire ressortir les métissages des populations du Cotentin à la fin du premier millénaire "incluant des éléments d'origine celte et anglo-saxonne voire peut-être d'horizons plus inattendus".


Des prélèvements d'ADN

Pour parvenir à leurs fins, les chercheurs doivent trouver des volontaires afin d'établir un lien entre les personnes vivant aujourd'hui dans cette région et leurs ancêtres Vikings. L'équipe cherche d'une part à entrer en contact avec des personnes qui habitent dans la Manche et qui portent "un patronyme scandinave", autrement dit un nom aujourd'hui on ne peut plus normand : Anquetil, Dutot, Equilbec, Gonfray, Ingouf, Ansgot, Lanfry, Osouf, Osmont, Quetel, Tougis, Tostain, et Raoult. Elle souhaiterait d'autre part entrer en contact avec des habitants du nord-Cotentin "dont les quatre grands-parents sont nés et ont vécu (ou vivent encore) dans un rayon de 50 km de leur lieu de vie actuel". Cette stabilité géographique pendant plusieurs générations pourrait être riche d'enseignement pour les universitaires qui conduisent cette étude.  

L'équipe se rendra à Valognes les 15 et 16 juin afin de rencontrer les volontaires. Les chercheurs effectueront des prélèvements salivaires afin d'en extraire l'ADN. "Ils précisent que chaque participant à ce projet recevra un rapport individuel incluant l’analyse de son profil ADN. Cette information ne sera partagée avec personne d’autre, tous les échantillons étant traités anonymement dans le cadre du projet".

Les personnes intéressées peuvent contacter le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin (21, rue du grand moulin à Valognes) ou adresser un courriel à cette adresse : pah.clos.cotentin@wanadoo.fr


 

2) 24 avril 2015: à l'initiative de David NICOLAS, maire d'Avranches, NAISSANCE au MONT SAINT MICHEL de l'Assemblée du Millénaire NORMAND, un véritable lobby culturel et économique pour défendre et valoriser l'identité de la Normandie.

On a envie de dire: enfin !

Images intégrées 1

 

L'idée principale est de créer un grand réseau d'acteurs de la société civile normande, autour de la valorisation du patrimoine culturel et historique normand, entre autres, la mise en avant de l'héritage européen Normand des IXe -XIIIe siècles, avec la création d'un label de "Compagnon du Millénaire Normand"...

En attendant que la future chambre régionale de commerce et d'industrie relance son projet de marque identitaire "Buy Normandie", avec, espérons-le un logo moins funèbre et plus normand, cette heureuse initiative est donc pour l'instant, la seule dans ce domaine pourtant essentiel et stratégique de la communication symbolique régionale.

Buy Normandie... Bye Bye !!!

http://normandie.canalblog.com/archives/2013/07/09/27602566.html

 

Pour être honnête, qu'il soit par la même occasion rendu hommage à notre ami François DUBLARON ( CCI de Cherbourg) qui avait été pionnier dans les années 2000 sur cette question de construire un lobby identitaire normand...

http://reseau-normand.com/

Bref! il y a désormais beaucoup d'initiatives qu'il va falloir coordonner pour être vraiment efficace dans la promotion de la Normandie !