Pendant que le bruit médiatique pas toujours bienveillant ou intelligent se concentre sur la question de la capitale régionale de la future Normandie, la fabrication concrète de nouvelles solidarités normandes se poursuit plus discrètement...

Résultat de recherche d'images pour

 

Pendant que les "diseux" pérorent, les "faiseux" travaillent notamment sur un sujet essentiel pour l'avenir de notre région: sa jeunesse confrontée au risque du chômage, aux difficultés sociales et scolaires (les deux vont souvent de pair hélas) dans une région à l'image décatie faute d'être suffisamment connue et "refletée" positivement ou correctement vers ses habitants.

En effet, il faudrait enfin faire savoir que la Normandie, en tant que potentiel économique, arrive à concilier trois grands secteurs d'activités de façon très équilibrée: l'agro-alimentaire, l'industrie et l'économie maritime (énergies, logistique portuaire, pêche, aquaculture et tourisme).

La région offre donc toutes les possibilités de réussir professionnellement pour un jeune Normand (ou d'ailleurs) suivant la filière CAP Bac pro BTS qui devrait être, elle aussi, une vraie filière d'excellence débouchant sur des formations de haut niveau: les trois secteurs économiques qui font l'identité régionale normande sont, en effet, en mutation, en rénovation car l'extrême qualité associée à l'innovation pourrait être la marque de fabrique du "made in Normandie".

Alors que de trop nombreux jeunes normands quittent chaque année les deux académies normandes faute de pouvoir poursuivre des études post-bac en Normandie, faute souvent de la mobilité, de la motivation nécessaires ou tout simplement, faute d'avoir les informations indispensables (on pensera aux effets de la propagande Ouest France distribuée gratuitement dans tous les lycées Bas-Normands), saluons donc comme il se doit la belle idée de mettre en réseau tous les lycées professionnels de Normandie dans un grand CAMPUS NORMAND des METIERS associé aux filières industrielles (par ex: l'automobile et l'aéronautique), aux pôle de compétitivité (ex: MOVEO) aux écoles supérieures (ENSI Caen et INSA Rouen) ainsi qu'aux centres de recherche (technopôle du Madrillet)  afin de permettre aux jeunes Normands qui ont choisi la voie du lycée professionnel, de profiter d'un réseau pouvant déboucher, pour les plus motivés d'entre eux, sur une excellence dont notre région a le plus grand besoin pour bâtir son avenir collectif...

L'enjeu est aussi de faire apparaître la Normandie et ses réseaux sur la carte de la stratégie française et en finir avec le "trou normand" !

Ci-après, la documentation officielle récemment diffusée dans les lycées professionnels présentant cette initiative "fédérale" normande soutenue par les deux régions normandes, les deux rectorats ainsi que par la COMUE Normandie Universités:

campus_des_m_tiers_1

campus_des_m_tiers_2

campus_des_m_tiers_3

campus_des_m_tiers_4