Nous y étions et ce fut une belle réussite (1200 personnes présentes dans le grand hall du Mémorial de Caen). Nous avions pourtant eu quelques craintes, à savoir, un Henri SANNIER (un ancien de FR3 Normandie Caen) commentant le match nul entre Caen et Rouen préparé par Ouest France...

Mais le miracle a bien eu lieu: L'intelligence caennaise et normande a tué le clochemerle ! (provisoirement...) Et une belle et grande idée a pu prendre son envol depuis Caen, la patrie de Charlotte CORDAY, depuis ce Mémorial commémorant le martyre d'une ville normande au nom de la liberté il y a 70 ans, avec un avion de guerre au dessus de nos têtes et, au fond, une image d'un autre mur de méfiance, de haine et de bêtise: celui de Berlin ...

La division normande et ses "passions tristes" tourmentées par tous ceux qui ne veulent toujours pas de l'unité normande enfin recouvrée, est morte ce soir et la belle idée du FEDERALISME NORMAND a pris son envol !

Cyrille DUBOIS, le jeune contre-ténor a chanté: "J'irai revoir ma Normandie".

Pascal BULEON, le géographe a expliqué clairement le rôle que pourrait jouer les trois grandes villes normandes

Jean CALLEWAERT, le très raisonnable président du CESER de Basse-Normandie a clairement expliqué pourquoi il fallait une capitale partagée et équilibrée...

Le maire Joël BRUNEAU a sagement rappelé en conclusion que Caen avait des atouts "pour toute la Normandie", dans la coopération équilibrée avec Rouen et Le Havre (il a même avoué qu'on aurait dû parler plus du Havre...)

Mais surtout, il y eut le long et vibrant exposé de Michel ONFRAY sur le fédéralisme normand, né à Caen au début de la Révolution française et qui est aujourd'hui la seule idée neuve que nous ayons pour penser autre chose que le centralisme jacobin arbitraire et discrétionnaire: la Normandie devient donc, bon gré, mal gré, le laboratoire territorial pour une alternative au centralisme jacobin...

La rédaction de l'Etoile de Normandie vous prépare un compte-rendu complet à paraître très prochainement sur cet événement finalement important et positif et qui restera comme l'un des grands événements normands de l'année 2015.


 

En attendant, vous voudrez bien vous contenter de ça...

Caen_f_d_ralisme_normand_dans_OF

 

Commentaire de Florestan:

Les chiens de Ouest-France n'aboient plus... La caravane de l'évidence normande est donc bien passée !