Et l'ancien député-maire socialiste de Cherbourg, désormais ministre de l'Intérieur en charge du redéploiement des services de l'Etat déconcentré en région dans le cadre de la réforme territoriale, n'a pas le temps de participer à une partie de clochemerle dans les pages de Ouest France: nous lui donnons entièrement raison !

Résultat de recherche d'images pour "bernard cazeneuve"

Bernard Cazeneuve a rencontré Joël Bruneau à son ministère parisien le 6 mai dernier et rencontrera lundi 11 mai Yvon Robert et Frédéric Sanchez, respectivement le maire et le président de la métropole de Rouen.

http://www.ouest-france.fr/le-maire-de-caen-chez-bernard-cazeneuve-3384801

Ce vendredi 8 mai, il était de passage chez lui à Cherbourg dans le Nord-Cotentin pour, là encore, rassurer, consulter et rencontrer et surtout rappeler que la réunification de la Normandie, il se bat pour elle depuis ... vingt ans!

Il fallait le rappeler à certains actuels ouvriers de la 25ème heure qui sur le chantier de l'unité normande se vautrent dans un mauvais clochemerle !


 

http://www.lamanchelibre.fr/cherbourg/actualite-116883-reunification-la-normandie-que-chacu.html

Réunification de la Normandie : "Que chacun y trouve son compte"

Réunification de la Normandie :

Si la réunification de la Normandie fait débat ces dernières semaines, Bernard Cazeneuve a affirmé, ce vendredi 8 mai, la volonté "d'entendre tout le monde" et de "trouver le juste équilibre".

La réunification de la Normandie est un sujet qui donne lieu ces dernières semaines à des passes d'armes entre les présidents de Région et les présidents des conseils départementaux. En marge de sa visite à Cherbourg, le ministre de l'Intérieur a précisé sa position. "Je ne suis ni tendu, ni agacé comme certains peuvent le laisser entendre. Cela fait vingt ans que je me mobilise sur ce sujet, quand j'étais maire de Cherbourg mais aussi quand j'étais premier vice-président de la Région Basse-Normandie. A l'époque je n'avais pas senti une forte mobilisation des élus de droite sur ce sujet", décroche le ministre.

Rappelant son absence d'ambition électorale pour un mandat en Normandie, Bernard Cazeneuve a réaffirmé sa volonté de trouver une solution juste et équilibrée. "Je parle avec tout le monde. J'ai reçu hier le maire de Caen, je recevrai lundi le maire de Rouen. Mon but est de tirer le territoire vers le haut et de créer les conditions de cet équilibre".

Quant à la place de la Manche dans cette future grande Normandie, le ministre est direct : "Il faudrait être bourré de complexes pour ne pas être conscients de nos atouts. La Manche peut jouer le rôle de locomotive dans cette nouvelle région sur de nombreux domaines comme les énergies marines renouvelables, la construction navale, le pôle énergétique ou encore les sites touristiques".




Publié par B.M le 08/05/2015 à 18h28