Après avoir fait une série complète sur les grands dossiers normands essentiellement vus depuis la Basse-Normandie il y a une dizaine de jours, dans un louable effort d'être, enfin ! "pro-actif" sur nos affaires normandes, le grand quotidien régional ligéro-breton décide de prendre son courage à deux mains pour oser passer "outre l'eau" en proposant, à partir du 2 juin 2015, un supplément spécial récapitulatif réservé aux seuls lecteurs de la Seine-Maritime et de l'Eure  et dont le contenu ne sera pas porté directement à la connaissance des lecteurs Bas-normands habituels...

Ou les aventures de Ouest-France "outre l'eau"?

On pensera ici que cette diffusion est trop compliquée pour être honnête !

Ouest-France refuse donc toujours de considérer l'unité du périmètre normand en tant qu'espace vécu régional pouvant être partagé par tous les Normands: le soi-disant respect de la zone de diffusion haut-normande de Paris Normandie n'est qu'un prétexte pour retarder le moment où il faudra bien rendre compte, au quotidien dans les pages de OF, de l'ensemble des réalités régionales normandes.

A défaut d'une diffusion générale normande d'un supplément spécial expliquant partout en Normandie les grands enjeux de la réunification qui pourrait être fait en collaboration avec Paris Normandie comme cela fut fait une seule fois et avec succès au printemps 2011 sous l'impulsion d'un certain Antoine Rufenacht alors haut-commissaire au développement de la vallée de la Seine, on peut légitimement considérer cette initiative unilatérale de Ouest France comme une agression contre Paris Normandie:

Cela démontre enfin que s'il y a bien un vrai match en Normandie, ce n'est pas celui qui opposerait Rouen à Caen mais bien celui opposant l'ogre ligéro-breton de la PQR au petit poucet de papier de la Société Normande de Presse et d'Edition !

Face à Ouest-France, piloté depuis Rennes et possédant déjà l'ensemble des hebdomadaires locaux normands via la filiale "Publihebdos",  la seule solution équilibrée est que Paris-Normandie puisse ouvrir une rédaction caennaise !

Voir l'initiative de Ouest-France ci-après:

http://www.ouest-france.fr/notre-edition-speciale-en-haute-normandie-3446461

Normandie 2016. Notre édition spéciale en Haute-Normandie dans les kiosques de la Seine-Maritime et de l'Eure à partir de ce mardi 2 juin.

L'édition spéciale


 

Commentaire de Florestan:

Pas sûr que l'article de Ouest-France ci-dessous figure dans le supplément spécial "outre l'eau" diffusé à partir du 2 juin 2015...

http://www.ouest-france.fr/etre-chef-lieu-de-normandie-rouen-dit-oui-3446673#comment-21788


 

OF vs PN match nul?

N'oublions pas, en effet, le 3ème larron qui pourrait leur damer le pion: le groupe indépendant multi-médias 100% normand Leclerc Tendance-Ouest/ La Manche-Libre (associé depuis peu au Courrier cauchois) qui, dans son gratuit hebdomadaire métropolitain diffusé à Rouen ET à Caen, nous propose une nouvelle rubrique au nom tout trouvé:

COEUR DE NORMAND

http://liseuse.lanewscompany.com/printpage.php?img=http://archives.tendanceouest.com/publications/2/10415/2825/hd/source-1432740949-19.jpg

coeur_de_normand