L'Etoile de Normandie aime Le Havre. Mais il ne s'agira pas de désigner la cité portuaire normande jadis fondée par François 1er comme capitale de la future Normandie tel que le suggère Jacques Attali car nous croyons que Le Havre si ouverte sur la mer, le ciel et le monde, a bien mieux à faire qu'à devenir un nid pour hauts fonctionnaires: les toits terrasses du Havre sont d'ailleurs déjà pris par les goélands...

En revanche, non pensons que c'est bien au Havre et à partir du destin de son port que l'avenir même de la Normandie pourrait se jouer: la question de la remise à niveau logistique en terme d'infrastructures de transport autres que routières des accès en amont du Grand Port Maritime du Havre face à la concurrence qui sera frontale demain avec Anvers après l'ouverture du Canal Seine Nord Europe, est URGENTE ! FONDAMENTALE...

Il en va, à terme, du maintien de la pertinence économique de la vallée de la Seine face à d'autres modes et routes pour brancher la région parisienne sur le vaste monde.

Samedi 6 JUIN 2015 nous avons donc fait un tour au Havre pour contempler, le matin, un passé prestigieux dans les locaux de l'association French Lines qui prend en charge, avec les moyens du bord, les épaves du patrimoine extraordinaire des compagnies françaises de navigation, à commencer par la mythique CGT (l'autre CGT... pour Compagnie Générale Transaltantique) qui a fait naviguer, avec le Normandie, certainement le plus extraordinaire navire qui n'a jamais navigué (ohé ohé ohé !!!).

L'après midi, nous sommes donc allés découvrir d'un peu plus près ce fameux "port center" dont nous vous avons parlé ici même il y a quelques jours: la structure, les locaux (installés dans l'ancienne passerelle des ferries pour l'Irlande sur le "grand quai") sont modestes voire provisoires. Mais la volonté est bien là de faire connaître au grand public, aux habitants, aux scolaires, les enjeux passés présents et à venir d'un grand port maritime.

En 2017, Le Havre qui va devoir se battre avec la Normandie pour démontrer sa pertinence économique et logistique face à la désinvolture parisienne pour les questions maritimes et face à la concurrence venue des ports de la "rangée Nord européenne", doit reconstruire un "éco-système" local de l'économie maritime en faisant en sorte que le GIE HAROPA (alliance des ports du Havre, Rouen et Paris) soit dirigé depuis Le Havre, que le maire du Havre soit au conseil d'administration (L'échevin d'Anvers préside le CA du port d'Anvers), qu'une politique commerciale plus ambitieuse et active pour démarcher les chargeurs soit pilotée depuis Le Havre.

Il serait judicieux de concevoir une "maison du port du Havre" entre la ville et le port où l'on pourrait avoir la direction du port, la pédagogie du port et le patrimoine historique et culturel du port avec un musée digne de ce nom sur l'épopée transatlantique pour mettre en scène les trésors conservés par l'association French Lines.

On nous objectera que l'argent public manque: raison de plus de le dépenser de la façon la plus utile qui soit !

A la fin de ce mois de juin 2015, vont se tenir des assises publiques sur l'avenir du port du Havre et de l'Axe Seine à l'occasion de la mise en service (enfin !) du terminal ferroviaire du port du Havre qui permettra de brancher enfin les ports normands sur un axe Ouest-Est vers l'Allemagne et l'Europe centrale alors que les concurrents Anversois approfondissent leur hinterland commercial sur l'axe Lille - Paris- Lyon... D'une manière générale, en Europe, tous les ports sont concurrents car un chargeur en trouvera au moins deux dans un rayon de 500 à 1000 km, ce qui a fait dire que "la bataille des ports se joue à terre !"... Et la SNCF ne nous aura guère aidé à la gagner, c'est le moins que l'on puisse dire !

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2015/02/09/le-havre-montee-en-puissance-du-fret-ferroviaire-651631.html

Espérons qu'il ne s'agisse pas d'un voeu pieux !


 

En attendant qu'il se réalise sans tarder pour Le Havre et toute la Normandie, voici quelques photos de notre expédition "outre l'eau":

French_Lines

L'association "French Lines" dans ses nouveaux locaux provisoires non loin du bd Jules Durand, conserve des trésors dans ses réserves... A l'occasion du 80ème anniversaire de son lancement à Saint Nazaire, nous avons pu admirer les extraordinaires services de table des premières classes du paquebot Normandie, assurément le plus parfait paquebot ayant jamais navigué: une oeuvre d'art totale destinée à célébrer et à magnifier pendant cinq jours à 32 noeuds de vitesse maximale entre Le Havre et New York pour quelques 1800 passagers, le meilleur de la civilisation française...

 

Jamais l'expression de l'historien Jules Michelet ne fut aussi vraie: "Normandie, visage de majesté de la France". On connait la fin, hélas, de ce géant mythique qui abritait dans ses entrailles une fabuleuse salle à manger de 86 mètres de long et de 12 mètres de haut entièrement habillée de dalles de verres lumineuses sculptées dans la masse et de fontaines lumineuses créées par René Lalique et ornée d'une majestueuse porte de bronze de 6 mètres de haut à deux vantaux portant 9 médaillons en bas relief représentant les villes normandes...

Le Normandie devenu l'USS La Fayette pour porter des soldats au large des côtes normandes, brûla entièrement à partir d'un feu qui a pris dans des... gilets de sauvetage ! avant de chavirer dans sa darse du port de New York, le port de la Liberté, un triste jour de février 1942: voilà qui était sinistrement prémonitoire pour LA Normandie elle-même deux ans après !

Aujourd'hui, les fameux médaillons de bronze de la salle à manger du Normandie ornent la porte de la cathédrale maronite libanaise de Booklyn...

Dans les locaux havrais de l'association "French Lines" on trouvera, en revanche, la collection quasi intégrale des maquettes de la Compagnie Générale Transatlantique mais aussi les flamboyants restes du service d'argenterie du SS Normandie (55 000 pièces rien que pour la première classe !)

Prestigieux fantômes du France et du Normandie...

France_French_lines

Normandie_french_lines

Une peinture ornant l'une des suites de première classe du Normandie a heureusement été conservée dans son cadre d'origine... Un port normand, bien connu...

Peinture_Normandie

La poupe si élégante du géant des mers: "NORMANDIE LE HAVRE"

Poupe_Normandie

Après l'émerveillement nostalgique proposé par "French Lines"

http://www.frenchlines.com/index.php

Visite du "port center" du Havre, situé sur le quai de Southampton, l'ancien Grand Quai d'avant 1944...

http://www.lehavreportcenter.com/

L'ancien terminal ferries est situé sur la grande "place de la mer" voulue et pensée par Auguste Perret, le grand architecte de la Reconstrution... Un projet paysager et de dégagement des lieux doit prochainement démarrer dans la perspective des festivités célébrant le 500ème anniversaire de la fondation de la ville.

Retrouver_la_place_de_mer

Vues du port depuis le "port center":

s_maphore_port

port_vu_du_port_center

L'idée de ce "port center" est excellente sinon indispensable: expliquer au grand public les enjeux d'un grand port maritime... A l'étage, les visiteurs peuvent marcher sur la carte du port, de la ville du Havre et de l'estuaire de la Seine. C'est efficace pour se rendre compte des réalités même si on ne pourra pas s'empêcher de penser que, toute proportion gardée, cette vue "zénithale" proposée aux visiteurs était aussi celle des aviateurs de la RAF de septembre 1944...

Le_Havre_part_center

Le pont de Normandie vu depuis 300 mètres d'altitude environ...

Pont_de_Normandie_port_center

Une exposition est proposée ensuite aux visiteurs expliquant les enjeux portuaires du passé, du présent et du futur avec la question logistique présentée dans sa globalité (révolution de la conteneurisation et la bataille terrestre pour conquérir un hinterland)

Après une ballade rue de Paris, arrivée sur la monumentale place de l'Hôtel de ville du Havre, plus long que celui de Paris (puisque la commune du Havre est plus grande que celle de Paris par la superficie). Avec 176 000 habitants, la commune du Havre est donc la première commune de France et donc la première sous-préfecture française. Alors de là à être "capitale" de région ! Le Havre et son port en compétition avec Anvers, Rotterdam ou Hamburg, en relation avec Singapour, Shanghaï ou New York ont autre chose à faire que de perdre leur temps dans un clochemerle localiste !

place_de_l_h_tel_de_ville

Qui a dit que l'architecture Perret était "stalinienne"? Des lecteurs de Ouest France qui n'ont jamais été "outre l'eau" !

Nous avons pu grimper au sommet du grand beffroi de béton de l'hôtel de ville voulu par Auguste Perret après la Guerre et profiter ainsi à 85 mètres de hauteur, d'un magnifique panorama sur la ville, le port et les lointains...

Au fond de la ligne d'horizon, on devinera les piles du pont de Normandie. En revanche, sur cette belle place de l'hôtel de ville toujours pavoisée: pas un seul drapeau normand à l'horizon, alors qu'on en trouvait un brodé sur chacun des dossiers des sublimes fauteuils d'acajou de la salle à manger du SS Normandie...

vue_depuis_beffroi_4

 

Du beffroi de l'hôtel de ville du Havre, il est possible de voir nettement la tour du CHU de Caen: le pôle métropolitain de l'estuaire normand Caen-Le Havre est une évidence que l'on peut donc constater à l'oeil nu ! Lègèrement à gauche, en avant du clocher de l'église Saint Joseph, on pourra deviner la tour caennaise sur l'horizon... ( mais hélas pas sur l'image suivante: croyez-moi sur parole, c'est pourtant vrai !)

 

Vue_depuis_le_beffroi_1

Vue du côté de la Hève, de Saint Adresse, du quartier Saint Vincent et des Gobelins épargnés par les bombes absurdes de 1944 et qui font le lien entre la ville basse reconstruite et la ville haute de la "côte" qui, sur sa partie ouest bénéficiant en premier du bon air marin contrairement à l'est plus populaire et industriel, est bâtie des villas cossues des grandes familles havraises parmi lesquelles on trouvera les Siegfried et les Rufenacht, ces Alsaciens protestants et patriotes qui avaient choisi la France après 1871 et qui vinrent se réfugier ici pour faire prospérer le commerce du port du Havre.

vue_depuis_beffroi_2

La "Porte Océane":

porte_Oc_ane

AU LARGE: L'AVENIR DU HAVRE ET DE LA NORMANDIE !