Enfin ! Ils se réveillent tous !

Après la diffusion générale de la tragique photo d'un petit syrien de trois ans mort et rejeté sur une plage turque par la mer qui a voulu le rendre à son père survivant... Photo notamment publiée dans une presse britannique qui, dix jours auparavant, se plaignait de l'inefficacité de la police française pour repousser les "cafards" loin du tunnel sous la Manche !

Alors oui, les villes normandes elles-mêmes encombrées de gravats et de ruines après les bombes de 1944 et des populations civiles normandes réfugiées, déplacées loin de leurs maisons familiales détruites, se montrent aujourd'hui solidaires et se préparent à accueillir, non pas des migrants venus profiter des avantages des derniers restes de notre Etat Providence, mais des réfugiés fuyant la barbarie et la violence d'une guerre sans nom !

Cependant, il faut se poser certaines questions et nous craignons que d'y répondre nous remplisse de honte:

1° Des royaumes latins d'orient fondés au XIIe siècle par nos chevaliers normands au mandat confié par la SDN dans les années 1920, la France a hérité du devoir de protection des minorités religieuses notamment chrétiennes au Levant et au Proche Orient. Hélas, par ignorance, crainte ou cynisme, notre classe politique nationale a abdiqué ce vieux devoir: Jusqu'à présent, la France n'avait même pas fait l'effort d'accueillir plus de 600 ressortissants syriens et a abandonné à leur triste sort les chrétientés de Syrie et d'Irak face à la barbarie du soit-disant "Etat islamique". Mise à part les quelques rodomontades de Laurent Fabius il y a quelques mois au conseil de sécurité des Nations Unies pour obtenir péniblement quelques... 50 millions afin de financer un hypothétique retour des minorités chez elles après la crise, rien ! Le laïcard Hollande ne s'intéresse pas à cette question !

2° lI est curieux de constater que nos actuels meilleurs amis au Proche-Orient, ou dumoins, les meilleurs amis de François Hollande et de Serge Dassault, ne fassent aucun effort pour reccueillir des réfugiés qui sont arabes et qui partagent peu ou prou la même confession musulmane sunnite: tandis que les réfugiés Syriens migrent massivement vers le Liban, la Jordanie, la Turquie, la Lybie ou le Maroc dans le but de rejoindre l'Europe au péril de leur vie, on n'en trouvera aucun ou presque du côté de l'Arabie Saoudite ou des Emirats du golfe persique alors que l'Arabie Saoudite, par exemple, possède les infrastructures ultra modernes pour l'accueil des millions de pélerins du "hadj": étrange !

  • D'où notre proposition à peine impertinente:

La réquisition par la République Française de la villa de S.A.S le roi Salman d'Arabie Saoudite sise à Vallauris pour en faire un centre d'accueil d'urgence des réfugiés Syriens venus d'Italie... Il y a des centaines de chambres et des salles de bain luxueuses qui n'attendent  que cela: voir de vrais êtres humains !


 

  • La mobilisation des villes normandes s'organise:

Voir l'article de Normandie Actu faisant le point sur les mobilisations normandes:

http://www.normandie-actu.fr/migrants-rassemblements-petition-fonds-daides-la-normandie-solidaire_154194/

solidarit__normande

  • Lire aussi l'éditorial paru dans le dernier numéro de l'hebdomadaire "Marianne" (N°959 4/10 septembre 2015):

Edito_migrants