Le vieux monde sait qu'il doit crever pour laisser la place à des idées nouvelles (qui sont en fait des idées anciennes voire des évidences qu'il ne fallait pas oublier...) et c'est dans les périodes de crise structurelle comme nous en vivons une en ce moment pour l'avenir de l'agriculture, que le vieux monde se fait le plus malfaisant.

Et une des ruses de la vieille bête à bout de souffle est encore de nous faire croire qu'elle a changé de peau pour continuer de nous abuser!

La Normandie agricole et agroalimentaire a su conserver, malgré les trente dernières années consacrées à étendre vers l'Est le modèle agro-productiviste breton, des capacités importantes pour être le fer de lance d'une alternative de qualité et de proximité à faire valoir sur un marché désormais international face à un "modèle" d'agro-business productiviste qui ne passe plus devant les agriculteurs, les citoyens consomm'acteurs et l'environnement. Il faut donc que les vrais Vikings de la future reconquête de la qualité agricole normande ne se fassent plus abuser par la stratégie de "green washing" à la sauce identitaire normande d'une banque soi-disant "verte" qui continue de couper en deux la Normandie agricole qui n'a jamais été divisée !

Cocus_du_Cr_dit_Agricole