"Cette Bretagne a du souffle!" "Les Bretons veulent une région plus forte! " "Nuit celtique. Les Celtes se remettent en marche..." "Rattachement à la Bretagne: un oui massif". Autant de titres raccoleurs relevés dans la presse quotidienne régionale en Bretagne, Ouest-France et le Télégramme de Brest pour ne pas les nommer, par le géographe Thibault Courcelle dans un article paru au 3ème trimestre 2003 dans la revue de géopolitique "Hérodote".

Compte tenu de ce que nous constatons actuellement pour la Normandie, à savoir, une volonté de brouiller le reflet régional normand ou, pire, un refus d'en rendre compte de la part de Ouest France ou de Paris Normandie, il nous a semblé judicieux de mettre en ligne (en cliquant sous le lien suivant) l'article de Thibault Courcelle qui vaut pour la situation bretonne mais qui nous permettra de réfléchir à la situation normande dont l'identité régionale, complexe, subtile, plus existentialiste que communautariste se refuse à toutes les grosses simplifications identitaires dénoncées par ailleurs par Anne-Marie Thiesse et son "kit identitaire" (kilt identitaire?), comme si la Normandie n'était qu'un drapeau, une langue, un hymne, un folklore, une mythologie originelle...

La matière normande et l'identité normande sont plus complexes et le "chemin de fer du mensonge" du journalisme comme disait déjà Jules Barbey d'Aurévilly n'aime pas ça !

 

  • Bref! en Normandie, on ne devrait pas trop craindre de voir l'équivalent de ça...

  • Pour lire l'article de Thibault Courcelle:

Article_Etude_comparative_OF_T_l_gramme