Le ONZIEME centenaire de la naissance de la Normandie ayant été saboté en 2011 par l'affreux jobard satrape demi-régional incrusté chez nous que vous savez, 2016 offre une importante occasion de se rattraper avec le 950ème anniversaire de la bataille d'Hastings et du couronnement de Guillaume le Conquérant comme roi d'Angleterre.

Les professionnels du tourisme normand réunis à Caen ce 18 septembre ont lancé l'initiative, une marque et son logo... On aimerait, en conséquence, que les élus régionaux normands soient enfin au rendez-vous, à commencer par la première réunion plénière et solennelle du premier conseil régional de Normandie de l'histoire contemporaine qui pourrait avoir lieu dans les locaux chargés d'histoire du palais de Justice de Rouen, ancien parlement de Normandie, en présence des ambassadeurs du Royaume Uni, du Danemark et de la Norvège...

  • A lire, cette brève parue sur le site de Tendance Ouest:

http://www.tendanceouest.com/actualite-115955-tourisme-les-acteurs-de-normandie-misent-sur-medieval-en-2016.html

Tourisme : les acteurs de Normandie misent sur le médiéval en 2016

Tourisme : les acteurs de Normandie misent sur le médiéval en 2016

15h52 - 18 septembre 2015

Après Normandie Impressionniste, puis le 70e anniversaire du Débarquement en Normandie, les institutionnels et les professionnels du tourisme se réunissaient ce vendredi 18 septembre à Caen pour dévoiler le logo d'une nouvelle opération touristique d'envergure : les 950 ans de la bataille d'Hastings.

Un logo, qui sera utilisable par tout un chacun, a été dévoilé, il crée la marque "Normandie médiévale". Un appel à projets sera bientôt ouvert pour que toute personne ou association puisse proposer des initiatives sur cette thématique. Au delà d'une programmation d'événement, les deux régions normandes souhaitent ainsi "structurer la filière du tourisme médiéval qui concerne Haute et Basse-Normandie, à travers ses sites de Bayeux ou Falaise, comme la route des abbayes ou l'épopée de Guillaume". La région Basse-Normandie, et son vice-président en charge du tourisme, Raphaël Chauvois, parient ainsi sur la même démarche qui a fait le succès du 70e anniversaire du Débarquement.