A la SNCF on est très fort dans le transport: il suffit de quitter les rails ! Pour prendre des voies de traverse plutôt asphaltées. Cela marche très bien pour le fret: 4% à peine des conteneurs débarqués au port du Havre partent sur les rails via la filiale SNCF dédiée. 90% s'en va vadrouiller sur les routes en camions. Mais qu'on se rassure ! 30% de la flotte de camions appartient de près ou de loin à la... SNCF! Génial !

Ne pourrait-on donc pas appliquer cette martingale magique au trafic des passagers?

Avec la loi Macron, cela devient possible: un bus SNCF concurrence désormais via l'A13 les trains SNCF !

On nous dit à la SNCF et ailleurs que la LNPN est pour les calendes des calendes grecques (2030)

Mais personne n'attendra 2030! Notamment à la SNCF qui organise sa propre "macronisation" avant qu'elle ne soit elle-même "ubérisé" ou "blablacarisée" !

En attendant, la SNCF peut toujours prendre des participations dans la plateforme "Blablacar" voire des actions de la SAPN à défaut d'investir dans la... LNPN !

A moins que la SNCF ne déraille totalement avant 2030 voire dès 2019 et l'obligation faite par une directive européenne d'ouvrir les trafics ferroviaires nationaux à la concurrence !

SNCF_macronis_e_1

  • Voir aussi dans Filfax Normandie:

SNCF_macronis_e_2