A l'initiative de la puissante Fédération Régionale des Travaux Publiques de Normandie (FRTP) qui a bien raison de s'inquiéter des capacités de financement et des projets de la future collectivité régionale de Normandie, un colloque important va se tenir au Havre vendredi 16 octobre 2015 à partir de 10h00 au village de la Transat Jacques Vabre qui part du Havre ce week-end...

Le thème: les enjeux territoriaux de la Nouvelle Normandie, avec, en toile de fond, l'avenir même de la Normandie en tant qu'espace économique autonome d'intérêt national à l'heure où il faut ne pas perdre la bataille des ports européens qui se livre non pas en mer ou dans les ports mais à terre, dans la profondeur géographique d'un "hinterland" qu'il faut savoir mettre en valeur et commercialement tenir.

Pour être clair, devant les deux principales têtes de liste aux élections régionales qui ont prévu d'être présents (Nicolas Mayer Rossignol pour la gauche et Hervé Morin pour la droite), la question est simple:

Veut-on faire de l'Axe Seine une priorité nationale dans le cadre d'une politique maritime européenne?

Veut-on garder Le Havre comme premier port français pour le fret commercial?

Ou laisser Anvers ou Rotterdam prendre définitivement cette position après l'ouverture du canal Seine Nord Europe?

Pour être encore plus précis: y a-t-il un portage politique fort de l'ambition normande? Y a-t-il un lobby normand?

Laurent Fabius laisse t-il tomber une Normandie qui risque de passer à droite?


 

 

Les enjeux territoriaux de la nouvelle Normandie - Assises Régionales de la FRTP Normandie | FRTP Normandie | Scoop.it

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les enjeux territoriaux de la nouvelle Normandie :

Quelles synergies territoriales, quel modèle de développement ?

Quelles opportunités et quels freins ?

La Fédération Régionale des Travaux Publics de Normandie organise le vendredi 16 octobre prochain ses Assises Régionales lors de la Transat Jacques Vabre au Havre. La FRTP Normandie a choisi d’aborder le sujet de la réunification des deux régions normandes en questionnant les politiques : quels sont les enjeux de ce rapprochement ? comment ça va fonctionner ?...

Depuis la création de ces deux régions, la question de la réunification de la Normandie intéresse l’opinion normande et le sujet des enjeux territoriaux est devenu incontournable.

Sur la base de son propre diagnostic, l’économiste Laurent DAVEZIES* plantera le décor sur la façon dont il perçoit les forces et les faiblesses des actuelles régions, jusqu’à la macro économie locale et évaluera les situations et les enjeux des rapprochements territoriaux.

La vision et la stratégie globale du territoire

Messieurs Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Président de Région Haute-Normandie et Hervé MORIN, Député-Maire d’Epaignes, tous deux candidats à la présidence de la future région Normandie ont répondu présents à l’invitation de Philippe PIRQUIN, Président de la FRTP Normandie. Les deux hommes donneront leur vision et leur stratégie globale du territoire : les façons d’optimiser la compétitivité, l’attractivité du territoire et comment les équipements et les infrastructures peuvent-ils être directement et indirectement partie prenante à ce développement.

Le temps des décisions

Seront également présents pour réagir Messieurs Ambroise DUPONT, Maire de Victot-Pontfol et Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados, Dominique VINOT-BATTISTONI, Maire de Biéville/Beuville et Vice-Président de Caen la Mer, Alain OVIDE, Conseiller à la Métropole Rouen Normandie. Leurs interventions porteront, entre autres, sur comment faire travailler les intercommunalités ensemble et avec les autres ? Quelles types de collaborations « public-privé » ? Comment faire coïncider le temps des décideurs (élus) et celui du monde entrepreneurial ?...

La FRTP Normandie aura le plaisir d’accueillir en fin de manifestation Messieurs Paul MEILHAT et Michel DESJOYEAUX, skippers SMA participants à la Transat Jacques Vabre, pour parler certes compétition et stratégie mais également de leur vision, qu’ils ont eux aussi, en terme de développement dans leur domaine nautique.

 

* Laurent DAVEZIES : Economiste, Professeur au CNAM et titulaire de la chaire « Economie et développement des territoires »

Un point presse est prévu suite aux Assises à 12h30

Inscription : a.avenel@fntp.fr


 

Commentaire de Florestan:

Laurent Davezies n'est pas "régionaliste". C'est un économiste qui s'intéresse à la géographie régionale sous le seul angle utilitariste et technocratique: il ne croit pas dans un approfondissement de la décentralisation régionale qui est synonyme pour lui de remise en cause de la solidarité territoriale républicaine en prenant l'exemple des égoïsmes nationalitaires catalan, écossais voire... breton ! C'est donc un jacobin qui devra admettre néanmoins l'évidence et la pertinence de l'espace régional normand !