• L'agenda est désormais clair.

futur_logo_R_gion_Normandie

Novembre 2015: dernières réunions des commissions permanentes des deux conseils régionaux normands

13 décembre 2015: fin officielle des mandatures régionales en cours

1er janvier 2016: Nicolas Mayer-Rossignol élu municipal à Rouen, chef-lieu provisoire, et président de région sortant sera durant quatre jours, le premier président de région de Normandie de l'Histoire le temps d'expédier les affaires courantes

4 janvier 2016: séance solennelle d'installation à Rouen du premier conseil régional de Normandie de l'Histoire par le préfet préfigurateur de région, Pierre-Henry Maccioni, préfet de la région Haute-Normandie, comme le stipule la loi votée le 25 janvier 2015.

Le problème c'est qu'on ne sait pas où à Rouen où pourrait se tenir cette réunion historique et solennelle.

Nicolas Mayer-Rossignol, contre toutes les évidences politiques et historiques, souhaite accueillir les 102 conseillers régionaux normands dans l'hémicycle de la Caserne Jeanne d'Arc qui abrite le ci-devant conseil régional de Haute-Normandie où l'esprit de l'unité normande avait brillé par son absence des années durant... Au niveau du symbole, c'est la solution catastrophique ! Quant au niveau technique, l'hémicycle haut-normand est trop petit!

Il a été un temps question d'utiliser la salle de l'opéra de Rouen, le théâtre des Arts: le problème est que cette salle de spectacle à balcons n'offre pas la meilleure visibilité possible et le symbole de la comédie du pouvoir n'est peut-être pas le meilleur qui soit !

Certains ont imaginé de faire ça au Zénith rive gauche non loin des connexions autoroutières qui permettraient à chacun de repartir aussitôt la réunion terminée: pratique mais le symbole serait encore plus désastreux. Traiter l'Histoire avec autant de désinvolture ne serait pas acceptable !

Alors, si nous avions affaire à des décideurs réellement connaisseurs de la Normandie, il n'y aurait qu'une seule solution...

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2014/08/19/le-palais-de-justice-de-rouen-loue-ses-salles-534898.html

Voir aussi le descriptif des lieux proposé par le ministère de la Justice:

http://www.ca-rouen.justice.fr/art_pix/salledesprocureurs_20140623.pdf

ACCUEILLIR LE NOUVEAU CONSEIL REGIONAL DE NORMANDIE DANS L'ANCIEN PARLEMENT DE NORMANDIE A ROUEN !

  • Lire ci-après, le texte de la lettre que nous avons envoyée à Monsieur le préfet préfigurateur, Pierre-Henry Maccioni:

 


 

 

A l'attention de Monsieur le Préfet de région de Haute-Normandie, préfigurateur de la région Normandie

objet: Réunion historique du premier conseil régional de Normandie dans un lieu historique et symbolique

 

 

Caen, le 15 octobre 2015

Monsieur,

Puisque l'Etat a décidé de réunifier la Normandie (et nous nous en réjouissons), qu'il vous a désigné pour conduire la "préfiguration" de la future région et que, depuis le 31 juillet 2015 la ville de Rouen a été choisie pour être le "chef lieu provisoire" de la Normandie, c'est à vous que revient l'honneur et le devoir d'organiser à Rouen la toute première séance plénière du tout nouveau conseil régional de Normandie qui doit avoir lieu le lundi 4 janvier 2016.

A n'en pas douter, ce sera un moment solennel et historique qui prendra place dans la très longue histoire de notre région qui bénéficie, dans le cadre de l'actuelle réforme territoriale, du rare privilège de la coïncidence entre la circonscription de l'action régionale et une géo-histoire prestigieuse dont le nom est déjà reconnu en France et dans le Monde entier.

C'est aussi en Normandie que doit être démontré pour le reste de notre pays habitué au centralisme parisien, qu'il est possible d'organiser les pouvoirs et les fonctions selon la forme innovante d'un "fédéralisme urbain" équilibré: d'ailleurs la préfiguration de l'Etat en Normandie annoncée par le gouvernement le 31 juillet 2015, ouvre heureusement cette perspective dans un contexte médiatique hélas pollué depuis des mois par une inutile concurrence entre Caen et Rouen.

Aussi, puisque cette première séance historique du conseil régional de Normandie doit se tenir à Rouen, nous vous suggérons qu'elle puisse se tenir dans la grande salle des Pas Perdus du palais de Justice de Rouen, l'ancien parlement de la province de Normandie, un lieu magnifique et patrimonial qui témoigne jusqu'à nous de la permanence de la Normandie: ce lieu serait politiquement plus neutre qu'une réunion dans l'enceinte du ci-devant conseil régional de Haute Normandie (caserne Jeanne d'Arc) et plus symbolique qu'une réunion organisée au théâtre des Arts ou dans un zénith de la périphérie certes, plus commode mais hélas, beaucoup moins signifiant.

Les autorités du palais de Justice de Rouen mettent régulièrement à disposition ces lieux prestigieux pour des événements à caractère privé: il semble opportun de pouvoir y célébrer un grand événement public qui intéresse le présent et l'avenir de l'ensemble de nos concitoyens normands.

Enfin, il pourrait être possible d'inviter à cette occasion la représentation nationale des cinq départements normands, les présidents des grandes collectivités normandes ainsi que les ambassadeurs du Royaume-uni, du Danemark et de Norvège à cet événement.

Dans l'espoir que cette proposition vous agrée, veuillez recevoir, Monsieur le préfet, l'expression de mes salutations les plus distinguées.