Dans le Ploukistan routier normand (notamment dans l'Orne) c'est à dire en dehors du réseau autoroutier chèrement concédé à la SAPN (la "sangsue aux Normands") il y a encore de trop nombreuses sections routières particulièrement accidentogènes: le terrible accident qui vient de se produire en Gironde (le 23 octobre 2015) pourrait se produire dans l'Orne à Saint Denis Le Sarthon sur la Nationale 12 entre Alençon et Pré en Pail, selon Nathalie Goulet, sénatrice de l'Orne...


 

http://www.ouest-france.fr/accident-de-car-en-gironde-un-jour-aura-la-meme-chose-dans-lorne-3789085

Accident de car en Gironde. "Un jour on aura la même chose dans l'Orne"

Orne - 23 Octobre 2015
  • Nathalie Goulet, sénateur de l'Orne. Nathalie Goulet, sénateur de l'Orne. | Archives Patrick Brionne.

Nathalie Goulet, sénateur de l'Orne, réagit suite au dramatique accident de car en Gironde. Elle pointe à nouveau du doigt la traversée du bourg de Saint-Denis-sur-Sarthon.

« Un jour, on aura la même chose à Saint-Denis-sur-Sarthon. Je trouve même incroyable qu'on y ait encore échappé ! » Pour Nathalie Goulet, sénateur de l'Orne, le dramatique accident de car survenu en Gironde ce jeudi matin fait écho à la situation de Saint-Denis-sur-Sarthon. La commune est en effet traversée par 11 000 véhicules chaque jour en semaine.

Nathalie Goulet s'associe au deuil des familles de victimes et rappelle qu'on ne doit pas laisser les maires de ces communes accidentogènes « à l'abandon. De manifestations en manifestations, de réunions en pétitions, rien n'a été fait. Faudra-t-il attendre un drame comme celui de la Gironde pour enfin sécuriser la traversée de Saint-Denis-sur-Sarthon ? On ne peut plus attendre. Je demande expressément aux candidats aux élections régionales de s'engager sur cette sécurisation qui me semble plus importante que les léopards sur le drapeau ».

Fin septembre, une collision entre un car et une voiture avait fait onze blessés à Saint-Denis-sur-Sarthon.


 

Commentaires de Florestan:

Que Nathalie Goulet Laisse nos léopards tranquilles, ils n'ont rien à voir avec ça... Ou plutôt si: les gendarmes de Normandie qui accourent avec dévouement dès qu'un drame routier survient, les portent vaillamment sur l'épaule !

Afficher l'image d'origine

 

Coup d'oeil sur l'héraldique actuellement utilisée par la Gendarmerie Nationale: pour la Normandie, deux léopards pour tous les gendarmes normands, la différence pour la Basse Normandie étant marquée par la présence du donjon du château de Caen.

Quant au fond:

Si la Route Nationale 12 en Normandie, contrairement à la Bretagne depuis plus de 30 ans, n'est toujours pas mise complètement en 2x2 voies avec rocades pour éviter la traversée des agglomérations, c'est qu'elle parcourt encore jusqu'en janvier prochain deux régions au lieu d'une et surtout parce que les Contrats de Plan Etat Région négociés par la région Basse Normandie depuis la fin des années 1980 étaient systématiquement sous dotés (du genre: 60% à la charge des ploucs bas-normands et 40% à la charge de l'Etat alors que dans une région voisine bien connue ce fut plutôt le contraire...): le refus des écologistes des infrastructures routières n'explique pas tout !

Le retard routier normand, notamment dans les marges rurales du Sud et de l'Est est ancien: on vient d'en donner les deux principales raisons !