Si on avait laissé faire la poldérisation des sédiments marins autour du Mont Saint Michel, ce dernier, à l'aide de la marée perpétuelle d'une certaine mauvaise foi bretonne serait définitivement enterré chez nos voisins d'Outre Couesnon.

Afficher l'image d'origine

Le Mont Saint Michel revenait de loin...

Heureusement après plus de quinze années d'efforts, le Mont Saint Michel a été rendu à la mer et à la... Normandie !

Afficher l'image d'origine


 

http://www.ouest-france.fr/le-mont-saint-michel-la-visite-de-francois-hollande-samedi-se-confirme-3800524

Le Mont-Saint-Michel. La visite de François Hollande samedi confirmée

Le Mont-Saint-Michel - 28 Octobre
  • François Hollande est attendu au Mont samedi matin. François Hollande est attendu au Mont samedi matin. | Archives Ouest-France

La visite présidentielle au Mont-Saint-Michel samedi est confirmée. L'Elysée a envoyé un communiqué de presse dans la soirée. Plusieurs ministres sont également attendus.

La visite présidentielle de François Hollande au Mont-Saint-Michel annoncée depuis des semaines, calée lundi, puis annulée, va finalement se dérouler ce samedi matin. L'Elysée a envoyé un communiqué de presse ce mercredi soir.

Pellerin, Valter et Fekl

Avec un coefficient de 113 et une mer pleine à 9h, le président attendu pour 10h, pourra profiter d’un beau spectacle pour son discours sur la France, ses atouts et son « âme ». Il doit inaugurer une plaque pour le rétablissement maritime de la Merveille en présence de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, Clotilde Valter, secrétaire d’Etat chargée de la réforme de l’Etat et de la simplification et de Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger.


 

Commentaire de Florestan:

Si le président de la République, François Hollande, né à Rouen ne quitte pas les lieux avant minuit, il prend le risque d'être transformé en citrouille numérique par une méchante application pour smartphone imaginé par un jeune sorcier malouin.

Plus que jamais, l'esprit normand doit garder l'esprit des lieux au Mont Saint Michel!

"Le Mont Saint Michel est un haut lieu de la spiritualité européenne, l'un des plus célèbres lieux de la chrétienté"

François Hollande, le 31 octobre 2015

 


 

La visite de François Hollande au Mont Saint Michel, 31 octobre 2015, revue de presse:

  • Reportage complet sur le site de Normandie Actu:

http://www.normandie-actu.fr/revivez-la-visite-en-normandie-du-president-francois-hollande-au-mont-saint-michel_164922/

Pas de doute, le Mont Saint Michel est normand... du moins si l'on en croit cette image prise sur le compte Twitter d'un journaliste breton!

Embedded image permalink

 

  • Le Figaro nous raconte un président en pélerinage sur la route de 2017 à la recherche des mânes d'un autre François...

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/10/31/25001-20151031ARTFIG00077-au-mont-saint-michel-hollande-tente-de-s-inscrire-dans-les-pas-de-mitterrand.php

«Ceux qui doutent de la force de la France, qu'ils viennent au Mont-Saint-Michel pour être touchés par cet esprit-là», a notamment déclaré le président de la République.

  • Le Point rappelle que le Mont St Michel est un site exceptionnel du patrimoine français visité par des milliers de touristes

http://www.lepoint.fr/politique/francois-hollande-au-mont-saint-michel-un-site-exceptionnel-31-10-2015-1978417_20.php

 

François Hollande est en visite au Mont-Saint-Michel ce samedi.

  • La Croix reprend sobrement le communiqué de l'AFP sans rappeler que si la 3ème République anticléricale avait fait installer l'archange St Michel de Frémier en 1897 en haut de la Merveille c'était surtout pour ne pas y mettre une croix !

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Francois-Hollande-clot-neuf-ans-de-travaux-au-Mont-Saint-Michel-2015-10-31-1374964

Afficher l'image d'origine

 

Sur la passerelle du barrage du Couesnon, en l'absence de Jean-Yves Le Drian (ouf!)

  • Sur le site de l'Express... Le Mont Saint Michel est Normand et Français, la preuve par la photo (France Bleu Cotentin)

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/francois-hollande-en-visite-au-mont-saint-michel_1731379.html

Embedded image permalink


Comme d'habitude, les seules coquilles de la journée, on les trouvera dans le compte rendu de... OUEST FRANCE dont le journaliste semble avoir peine à se faire à l'idée que le Mont Saint Michel puisse retrouver à la fois, la mer et toute la Normandie !

Nous avons retranscrit ci-dessous, le texte disponible sur le site du quotidien régional breton sans en changer la moindre lettre !

http://www.ouest-france.fr/mont-saint-michel-hollande-adresse-ses-condoleances-poutine-3807496

Hollande au Mont-Saint-Michel. Un milliard d'euros pour le tourisme

Le Mont-Saint-Michel - 10h55

Le président François Hollande est arrivé au Mont Saint-Michel à 10h ce samedi. Il a présenté ses condoléances à Poutine pour l'accident aérien dans le SinaÏ.

Le président François Hollande est arrivé au Mont Saint-Michel à 10h ce samedi pour inaugurer les nouveaux accès et le nouveau barrage.

Le président a apprécié les lieux en prenant un bain de foule décontracté : « On marche sur l'eau ». Il a plaisanté sur la passerelle avec le public et les parlementaires. Il est accompagné pour cette visite de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la réforme de l’État et de la simplification et Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur.

Une visite chaleureuse

Le président a parcouru le Mont-Saint-Michel, et s'est entretenu avec le maire de la ville, Yan Galton. Sur place, le président Hollande a été bien accueilli, des scouts l'ont salué et des touristes russes et japonais le photographient.

François Hollande a été accueilli par le PDG du restaurant « La mère Poulard » où il a observé le battage des œufs, goûté une omelette avec un verre de cidre et signé le Livre d'or, comme François Mitterand avant lui. « On venait en week-end tranquille, mais on a mal choisi notre jour », a plaisanté un touriste parisien.

Le président n'a pas souhaité monter à l'abbaye et semble se diriger vers la sortie.

(Commentaire de Florestan: le journal démocrate chrétien breton est objectif mais il n'est vraiment pas sympa!)

Revaloriser la baie

« Au fil des siècles l'action de l'homme a mis à mal le caractère maritime du Mont », a déclaré Laurent Beauvais, président de la Basse-Normandie et du syndicat mixte maître d'ouvrage du rétablissement du caractère maritime du port. « Le barrage enjambant le Couesnon est un symbole de la volonté communie de la Nie et de la Bretagne (SIC !) de revaloriser la baie du Mont-Saint-Michel », a-t-il ajouté.

« En réalisant ces travaux, nous avons voulu qu'une nouvelle approche du Mont soit offerte aux visiteurs, plus respectueuse de l'environnement », selon le président de la Basse-Normandie. « Il nous reste à imaginer avec l'État et les collectivités la future gouvernance et à trouver les ressources nécessaires pour l'entretien des ouvrages, et encourager le dynamisme touristique. »

(Commentaire de Florestan: Il faudra un Etablissement Public du Mont Saint Michel pour éviter tous les crapauds dans le reliquaire!)

L'État continuera de soutenir le Mont-Saint-Michel

« Le Mont-Saint-Michel, ce n'est pas le plus grand mais le plus connu », a déclaré le président François Hollande. François Mitterand était venu ici pour s'imprégner des forces de l'esprit du Mont. « L'homme a réparé ici ce qu'il a abîmé », selon le président : « la nature grâce à l'homme a retrouvé ses droits ».

"L « État continuera de soutenir le Mont, c'est son devoir et son rôle », a affirmé le chef de l'État, avant de saluer la mémoire de Pierre Berger décédé la semaine dernière et dont l'entreprise Eiffage a construit la passerelle. « Il est important de visiter le Mont pour comprendre d'où nous venons : il est le témoin de la tumultueuse histoire de la France ».

Un milliard d'euros pour le tourisme

« Nous avons fait du tourisme une grande cause nationale qui exige des investissements », a déclaré le président Hollande en annonçant que « la caisse de dépôts va débloquer un milliard d'euros sur cinq ans ». « Il faut attendre 100 millions de touristes d'ici 2020 », selon le chef de l'État.

Ici, au Mont-Saint-Michel, « le rêve est accompli, tout est fidèle au passé et capable d'inventer l'avenir », a conclu François Hollande.