Not In My Back Yard ! Pas au fond de mon jardin pourrait dire l'un des riverains retraités brayon de la ligne Serqueux-Gisors qui devra, à terme, faire circuler des trains de conteneurs... avant d'acheter à sa petite fille une poupée fabriquée en Chine pour Noël.

Afficher l'image d'origine

Au delà de cette impertinence facile admettons qu'une fois de plus que nos technocrates sont des analphabètes en matière d'ingéniérie démocratique: une maîtrise d'usage de projet, ça se partage, ça se discute et on n'impose pas un projet aussi indispensable pour l'intérêt général soit-il, de façon autoritaire. La forme importe autant que le fond et ce n'est que dans les pires dictatures que la fin doit toujours justifier les moyens! En démocratie, c'est l'inverse justement... Et faute de l'avoir compris, les technocrates de SNCF Réseaux mettent tout un pays normand contre l'un des projets essentiels à l'avenir économique de la Normandie.

Ne serait-il pas idiot d'implanter sur le parcours brayon de cette ligne une base logistique multi-modale où les conteneurs pourraient être ouverts afin d'assembler les produits qui s'y trouvent (et créer ainsi de la valeur ajoutée et de l'emploi local) au lieu de prendre les Brayons pour des vaches normandes qui doivent se contenter de regarder passer des trains?

Cette base pourrait être implantée à Gisors en attendant de savoir où la future rocade ferroviaire fret du port du Havre pourrait se brancher dans le Val d'Oise soit vers le marché parisien, soit plus loin vers l'Est (Tergnier- Metz)

index