Ces derniers jours dans les pages "Normandie" d'un grand quotidien régional breton, on pouvait enfin prendre connaissance des principales propositions des 9 têtes de listes en campagne normande avant le 1er tour des premières élections régionales normandes... Vous les trouverez ci-après, assorties, des remarques impertinentes de Florestan:

propositions__quilibre_des_territoires_2

propositions__quilibre_territoire_1

propositions_transports_2

propositions_transports_1

propositions_recherche_ens_sup


 

Commentaires de Florestan:

1) Des consensus émergent: un aménagement équilibré de tous les territoires normands, un titre de transport régional unique multi-mode, la priorité de l'urgence ferroviaire.

2) Mais certains candidats n'ont pas totalement saisi toutes les contraintes et spécificités de la matière normande: la marge de manoeuvre financière réelle, le passif d'une contractualisation avec l'Etat sous financée et déséquilibrée en ce qui concerne la gouvernance. Aucun candidat ne fait référence au schéma stratégique d'aménagement de la vallée de la Seine et aucun n'évoque les quelques solutions innovantes pour récupérer des marges financières supplémentaires pour agir (la mutualisation région / départements; le recours à l'épargne régionale ou à un fonds souverain ami de la Normandie: que l'on songe aux milliards qui dorment à Jersey ou aux fonds mobilisés par l'Etat de Norvège...)

3) Enfin certains font des propositions fantaisistes faute de connaître suffisamment les dossiers normands: la gratuité du pont de Normandie est une idée très sympathique mais elle est techniquement impossible. La seule possibilité serait de créer un abonnement plus attractif pour les usagers réguliers des ponts dans le cadre d'une mutualisation départements, région et CCI du Havre.