Le philosophe allemand Karl Marx avait théorisé ce triste mélange de lucidité et de cynisme qui permet non pas la Révolution mais la conquête d'un pouvoir politique, à partir de la philosophie (qui se croyait définitive) de Hegel un autre philosophe allemand, consistant à définir la dialectique, à savoir ce puissant et terrible moteur de l'Histoire qui fait surgir des réalités négatives provisoires le temps de faire advenir une positivité supérieure dans un futur le plus proche possible. En un mot, la fin justifierait les moyens, car la fin leur serait supérieure dans pas longtemps. D'où l'idée d'utiliser le fusil comme argument pour convaincre...

80 ans d'expérience soviétique a démontré que le provisoire pouvait durer, que les lendemains pouvaient déchanter et que nos braves philosophes allemands se sont bien plantés sauf sur un point: cette fascinante "dialectique" existe bien ainsi que son armée d'idiots utiles manoeuvrant à l'insu de son plein gré, au gré des circonstances...

Revenons à nos élections normandes.

Résultat de recherche d'images pour

Il semble confirmé que nous aurons un tiercé de tête à plus de 30% peut-être dès le premier tour: Nicolas Mayer-Rossignol (liste de la gauche régionale sortante) Hervé Morin (liste de l'opposition de la droite républicaine) et l'autre Nicolas, Nicolas Bay (Front National)

Et dans l'affaire, si l'on fait un peu de dialectique marxiste, on sait déjà qu'il y aura un grand gagnant et un grand perdant donc un cocu et donc un "idiot utile" comme le disaient autrefois les troskystes experts en conquête du pouvoir...

Afficher l'image d'origine

Pour le dire plus clairement, il semble donc qu'au soir du 6 décembre, fête de la Saint Nicolas (le vrai nom du Père Noël et Saint Patron des petits enfants que nous sommes), un Nicolas soit l'idiot utile d'un autre Nicolas obligeant ce grand enfant Hervé à se consoler avec une panoplie Viking avec casque à ... cornes!

Résultat de recherche d'images pour

Alors, comme en 1998 (et avec un mode de scrutin différent) quand un Antoine avait été contraint de laisser la présidence de la Région Haute-Normandie à un Alain ancien instituteur troskyste breton farouchement opposé à toute idée d'unité ou d'identité normande pour ne pas avoir à compter sur les voix du Front National, il semblerait que le 13 décembre 2015 un scénario analogue ne se reproduise au profit d'un petit Nicolas... fabiusien: et on sait que Laurent Fabius s'y connait en matière de conquête féodale, la Normandie c'est tout de même plus sympa que la Syrie!

Lire l'entrefilet ci-dessous paru dans les pages caennaises de Ouest-France:

02_12_2015_14_06_13


 

Commentaire de Florestan:

Restons lucides...

IL NE FAUT TOUT SIMPLEMENT PAS QUE LA NORMANDIE ROUGE ET OR NE SOIT REPEINTE EN BLEU MARINE !

AVIS à Messieurs Morin et Mayer-Rossignol qui pavoisent depuis le début de cette consternante campagne avec nos léopards normands!

Résultat de recherche d'images pour