L'ambroisie faisait dit-on les délices éternels des dieux de l'Olympe... Il semble que les vaches aiment avant toute chose brouter de l'herbe ou du foin ou tout aliment directement venu de l'herbe ou de vraies céréales. Leur donner des granulats avec des cochonneries diverses et variées c'est prendre le risque d'un manque fondamental de respect qui a désormais un coût économique, environnemental, sanitaire, éthique et ... civilisationnel.

Une fois de plus nous répétons sur l'Etoile de Normandie que le seul avenir possible pour les filières agro-alimentaires normandes est leur reconversion vers la qualité la plus haute en inventant avant les autres pour le domaine agro-alimentaire ce qui fait la fortune de la France sur un marché devenu mondial dans le domaine des cosmétiques et du luxe.

LA NORMANDIE doit être la région pilote française pour le LUXE ALIMENTAIRE tant pour les hommes que pour les ... bêtes!

Exemple d'une belle innovation normande en la matière: ça se passe à Messei, dans l'Orne (Messei, mon village d'enfance par ailleurs...)

R_ussite_normande_vaches_alg_riennes

(source: Ouest-France édition caennaise 26/01/15)