Ce qui se passe maintenant dans le Calaisis depuis près de ... 17 ANS (que l'on se souvienne de l'évacuation du "camp" dit de Sangatte, en 1999 déjà mais surtout depuis 5 ans avec la guerre en Syrie) est un scandale ABSOLU!

 

Afficher l'image d'origine

Près de 6000 hommes, femmes et enfants dorment dans des cartons, des sacs en plastique, des tentes, sous des branchages et pataugent dans la boue jusqu'à mi cuisse, avec la tuberculose, la gale, les poux... dans la trop fameuse "jungle" de Calais, le pire se passant sur la commune de Grande Synthe, dans un site immonde où des hommes vivent comme des bêtes, avec des fusillades, échauffourés nocturnes avec les passeurs et les trafiquants (jusqu'à 10 000 euros le passage en Angleterre).

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

http://www.ouest-france.fr/monde/migrants/grande-synthe-reportage-dans-le-camp-en-etat-durgence-humanitaire-3958989

Des élus locaux et des habitants qui crient au secours, qui se débrouillent, qui accueillent comme ils le peuvent la Terre entière (Calais est devenue la ville la plus cosmopolite du Monde) avec des voisins qui ont peur, qui ont honte, qui sont excédés de voir leur ville qui se rêvait comme un carrefour européen devenir un cul-de- sac militaire avec patrouilles, chiens, barbelés, clôtures électrifiées, miradors, no man's land, zone interdite du littoral aux abords du tunnel et du port qui réveillent des souvenirs pénibles chez les plus anciens.

La "jungle" de Calais, une "attraction" dont la mairie et les Calaisiens se passeraient bien...

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/28/bansky-dismaland-calais-refugies-jungle-migrants-aide_n_8205986.html

Afficher l'image d'origine

barbeles

Les commerçants de Calais constatent une baisse de 30% en moyenne de leur chiffre d'affaires, preuve que l'égoïsme n'est pas bon pour le commerce!

Banderole-SOS

Mais, scandale dans le scandale, honte dans la honte, c'est qu'à Paris et ailleurs en France, dans les grands médias, les plateaux télés où des "people" égotistes déblatèrent sur le nombril des autres "people", personne ne parle de ce qui se passe en ce moment à Calais. Personne ne se mobilise pour la détresse humaine dans le Calaisis... Car Calais est devenu, plus que l'Orne, un TROU DU CUL IMMONDE où les Nations Unies et l'UNICEF dépêchent désormais des enquêteurs pour savoir où sont passés des centaines d'adolescents isolés dont on a perdu la trace entre une île grecque et les plages du Cap Gris Nez: la campagne de l'Artois c'est comme le Libéria, Haïti ou le Nigéria !

Les maires du Calaisis réclament comme les associations humanitaires locales la création d'un camp aux normes internationales onusiennes comme si nous étions dans un pays du Tiers-Monde!

Silence radio de la préfecture jusqu'à la veille de récentes élections régionales où, comme nous le savons, un certain nombre de nos concitoyens ont voté ce qu'ils ont voté...

A Calais, au delà d'une angoisse xénophobe qui reste minoritaire (mais qui monte) car il ne faudrait pas ajouter à la honte d'être le témoin désolé et impuissant d'une Mondialisation horrible dégueulant la pire des misères humaines sur le pas de sa porte ou au fond de son jardin, la honte de se faire traiter de raciste par un journaliste bobo parisien, la colère des Calaisiens devient fureur car c'est précisément une colère alimentée par l'indignation et la honte!

Colère contre l'Etat central biensûr! qui ne fait, fondamentalement rien!

C'est à dire qu'il hésite, sans cesse, entre l'humanitaire et le répressif au gré de l'humeur électorale supposée des Français: le Gouvernement n'a aucune politique publique car il fait surtout de la communication!

Concrètement, cela consiste à cacher la poussière humaine sous le tapis du Calaisis... Sauf qu'à Grande Synthe, la poussière humaine se voit: une horreur!

Réfugiés: ce n'est plus

 http://www.wikistrike.com/2015/10/refugies-ce-n-est-plus-la-jungle-a-calais-c-est-l-enfer.html

A Calais, ordre a été donné de d'évacuer définitivement la "jungle" au profit d'un "camp de conteneurs" de 1700 places encore plus éloigné du port et des yeux des touristes anglais car, à la différence des médias français, le scandale humanitaire du Calaisis fait souvent la une de médias britanniques sans vergogne et faisant preuve d'une profonde mauvaise foi sur ce terrible sujet...

Pour accéder à la survie dans un conteneur (on appréciera d'ailleurs la métaphore: les marchandises circulent plus facilement en Europe que les Hommes) il faut des contrôles et subir l'art raffiné de la tracasserie paperassière cultivée dans les préfectures de France depuis le régime dit de Vichy!

Résultat? La jungle reste la jungle et les conteneurs restent à moitié vides. Quant à la tentative de disperser la misère humaine qui se concentre actuellement au bord du Pas-de-Calais vers d'autres Ploukistans de la province française avec la création de plusieurs dizaines de CADA (Centres d'accueil des Demandeurs d'Asile), cela ne fonctionne pas pour la bonne et simple raison que les réfugiés qui arrivent en France ne veulent surtout pas y rester!

Et pourquoi?

1) Ils veulent tous ou presque aller en Angleterre où le marché du travail est libre (pour le meilleur et le pire)

2) Ils disent qu'il n'y a pas assez de travail en France (ils ont raison)

3) Ils disent enfin, qu'en France, il y a des... préfectures avec des papiers, des tracasseries et des procédures à n'en plus finir!

Résultat? La France qui s'était engagée à accueillir 60 000 réfugiés issus de Syrie n'en accueille que... 500 tout en laissant près de 6000 réfugiés, sans papiers, demandeurs d'asile survivre dans le Calaisis!

Il serait temps de dire enfin la cruelle vérité:

Le 4 février 2003, MM. Jacques Chirac et Tony Blair ont négocié les "accords du Touquet" par lesquels les autorités françaises se sont engagées à contrôler, trier et filtrer les demandeurs d'asile qui souhaitent se rendre en Angleterre... qui est (encore) dans l'Union européenne mais pas dans l'espace dit de "Schengen"!

http://www.franceinfo.fr/emission/expliquez-nous/2015-ete/expliquez-nous-les-accords-du-touquet-03-08-2015-07-20

Depuis 13 ans, la France fait donc le sale boulot pour le compte de l'Angleterre qui, fidèle à ses vieilles habitudes, défend son territoire depuis le littoral français: et c'est peut-être là que gît la plus grande honte des Calaisiens car leur ville et leur port furent longtemps, tel un Gibraltar français, une possession de la perfide Albion!

Afficher l'image d'origine

Le célèbre et humiliant épisode des "bourgeois de Calais" immortalisé par un groupe statuaire du grand Rodin devant l'hôtel de ville de Calais:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bourgeois_de_Calais

En septembre 1346, Édouard III d'Angleterre met le siège devant la ville de Calais dont la garnison commandée par le chevalier Jean de Vienne résiste héroïquement à l'armée du roi d’Angleterre. Après onze mois de siège, la cité affamée négocie sa reddition. Édouard III, fatigué et énervé par la longue résistance calaisienne, accepte que six bourgeois lui soient livrés afin d'être exécutés. C'est à ce prix qu'il laissera la vie aux habitants toutefois contraints de déserter leur ville une fois les Anglais arrivés. Son épouse Philippa de Hainaut parvient cependant à le persuader d'épargner la vie de ces six malheureux, désespérés, venus devant le souverain en chemise, la corde au cou, les clefs de la ville et du château en mains. Par ce geste d’amour chrétien, Édouard épargne la vie d’Eustache de Saint-Pierre et de ses cinq compagnons d'infortune devant une reine en pleurs. Ainsi Calais devint anglaise le 3 août 1347 et le demeura jusqu’au 6 janvier 1558 lorsque Henri II de France  reprit la ville à Marie Tudor.


 Commentaire de Florestan:

Pourquoi parler du désastre humanitaire du Calaisis sur l'Etoile de Normandie?

Parce que la Normandie est juste en seconde place derrière le Calaisis tant pour l'intensité à venir du problème humanitaire que pour le mépris de l'Etat parisien pour ces réalités humaines difficiles: à l'instar du Calaisis, la Normandie est devant l'Angleterre, avec les passerelles ferries de Dieppe, Le Havre, Ouistreham et Cherbourg avec des réfugiés qui arrivent, précisément, du Calaisis pour tenter un passage en Angleterre depuis la Normandie. Mais il est à parier que les autorités ne laisseront jamais fleurir une "jungle humaine" sur le port de " Cherbourg en Cotentin" puisque le Cotentin c'est avant tout chose le "Cazeneuve Land"...

L'EMISSION LA VOIX EST LIBRE sur France 3 (Basse) Normandie du 13 février 2016 (11h30) sera consacrée à cette question humanitaire en Normandie:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/emissions/la-voix-est-libre-basse-normandie/le-dossier-des-refugies-et-des-migrants-dans-la-voix-est-libre-du-samedi-13-fevrier.html