Le travail s'entend aussi de l'accouchement en espérant qu'avec notre duc Morin 1er, on évitera la césarienne!

Résultat de recherche d'images pour    Résultat de recherche d'images pour

En effet, avec la prochaine assemblée plénière du conseil régional qui se réunira à la caserne Jeanne d'Arc de Rouen (encore! dira ici l'ami Sadviking...) le jeudi 24 mars 2016 en étant précédée de celle du CESER Normandie le 21 mars au même endroit, nous rentrons enfin dans le bois dur des urgences normandes et des politiques régionales en cours et à venir avec, pour commencer, le vote avant la fin du mois de mai 2016 du premier budget normand de l'Histoire contemporaine de notre région.

Afficher l'image d'origine

L'hémicycle de la Caserne Jeanne d'Arc rouennaise où rode encore le fantôme d'Alain Le Vern... Brrrr !

L'Etoile de Normandie ayant eu accès à la documentation de préparation de cette assemblée plénière, voici, après une lecture rapide de cette documentation, les points qui nous sont apparus importants d'un ordre du jour pour le moins monumental:

  • La validation de la politique environnementale ex HN
  • La gestion des ressources humaines du nouveau CR
  • Travaux immobiliers en cours ou à venir sur le site de l'abbaye aux dames de Caen (Nouvel immeuble de bureaux à construire dans le parc de l'abbaye sur le site de la rue Vaubenard; reconfiguration et modernisation de l'hémicycle régional de la salle Guillaume)

Résultat de recherche d'images pour

La salle Guillaume de l'abbaye aux Dames dont la forme ressemble à l'intérieur d'un oeuf Kinder: voilà qui ne déplairait pas à un élus fabiusien rouennais même si en cette salle, l'idée d'unité normande a été incubée par Laurent Beauvais...

  • Un bilan pour chaque politique régionale en cours
  • La préfiguration du futur budget régional normand à voter en mai prochain
  • Les orientations et inflexions à venir des politiques régionales: fusions, harmonisations des agences, dispositifs etc... entre la fin 2016 et la rentrée des classes 2017
  • Construire une billetique normande multi-modes pour 2017. En revanche le document ne dit rien sur l'accompagnement financier de la servitude péagère imposée aux usagers normands par la SAPN ou par la CCI du Havre sur ses ponts de Normandie et de Tancarville: le dossier doit sortir de la polémique pour aller en commission permanente et sur la table du G6 Normand. Rapidement!
  • Augmenter le cadencement des TER sur la ligne SNCF Caen-Rouen pour 2017
  • Désenclavement routier: la route Caen-Flers; mise à 2x2 voies Flers/ Condé sur Noireau; RN 27; desserte portuaire Caen Nord; accès 2x2 voies au pont Flaubert; sortie Pont Audemer sur l'A13; mise en 2x2 voies RN 13 Lisieux- échangeur A 28... Le document n'évoque par le contournement Nord-Est de Rouen.
  • La promotion du patrimoine normand: soutien spécifique du CR pour les voyages scolaires sur tous les grands sites du patrimoine normand. Restauration définitive de la flèche de la cathédrale de Rouen.

Afficher l'image d'origine

  • La réflexion pour l'avenir de la gouvernance du site du Mont St Michel: 2017
  • La diffusion des politiques culturelles sur le territoire normand, le soutien privilégié aux propositions innovantes (ex: le numérique). Harmonisations à faire, montée en gamme des institutions et propositions culturelles à Caen, Rouen, Le Havre (on pense à l'opéra de Rouen et au théâtre de Caen: mais le document n'évoque pas le label Scène national d'opéra... Un renoncement?)
  • La relocalisation du Fonds Régional d'Art Contemporain de Normandie à Caen dans l'ancien couvent de la Visitation.

Afficher l'image d'origine

  • Valoriser la collection régionale "Peindre en Normandie" (on espère qu'elle sera, enfin ! accrochée dans une belle salle de l'abbaye aux dames de Caen et qu'elle voyagera à nouveau en Normandie et à l'étranger)

Afficher l'image d'origine

  • La politique régionale vers l'agriculture et l'agroalimentaire (soutien à la reconversion bio et local) mise en place d'un plan régional d'alimentation pour les cantines
  • La politique régionale volontariste pour l'apprentissage (le "Grenelle") , carte régionale des formations, politique envers la jeunesse... Cités des métiers.
  • Le tourisme: faire de la Normandie la première destination régionale française pour les courts séjours de très haute qualité
  • Créer une politique plus dynamique pour valoriser la filière nautique normande
  • Créer un lobby normand à Bruxelles
  • Mettre progressivement en place un réseau des ports normands (PNA et Port régional de Dieppe) autour d'HAROPA
  • Accompagner la modernisation logistique de la Basse Seine normande: la chatière Mer/Fleuve dans le port du Havre, nouveau terminal logistique multi-modal à Alizay (sur le site "réindustrialisé" au bord de la Seine de l'ancienne papeterie) pour le GPM de Rouen avec études pour ré-ouvrir sa desserte ferroviaire rive gauche.
  • Voter la prise en main par la région de la gestion des lignes SNCF TET avant nouveau RDV ministériel le 31 mars 2016: même si le problème de fond est la construction de 20km de ligne ferroviaire nouvelle dans le Mantois dédiée aux seules grandes lignes normandes, les usagers normands des lignes TET sont au bord de la crise de nerfs! La fréquentation baisse dangereusement notamment sur le Caen-Paris et toutes les lignes TET normandes sont en déficit (jusqu'à - 13 millions pour l'exploitation du Paris-Granville en 2015) même si ces lignes restent encore très fréquentées (un peu plus d'un million de passagers en 2015 pour la plus fréquentée: Paris-Le Havre). On espère avec cette prise en main, une amélioration du service existant en Normandie sachant qu'on ne pourra pas supprimer les retards aux heures de pointe franciliennes car le bouchon du Mantois va demeurer tant que la LNPN ne sera pas faite!
  • Créér sur le site de la gare de Sotteville-lès-Rouen, le dépôt de maintenance des trains normands. (pour les TER en plus du dépôt de la gare de Caen mais aussi à terme pour les TET?)

Afficher l'image d'origine

Scandale ferroviaire absolu: la gare de Sotteville-lès-Rouen est le plus grand cimetière ferroviaire de France!

  • Voter la mise en place de l'Agence Normande de Développement (statuts, fonctionnement)
  • Voter le principe de la mise en place de l'Autorité aéroportuaire normande pour mutualiser le back office des 5 aéroports normands (rencontres en cours et à venir avec les maires et présidents des trois grandes agglos normandes). La participation de la région au financement du prolongement de la piste de l'aéroport de Caen-Carpiquet et de la reconstruction de l'aérogare de Deauville Saint Gatien.
  • Fusionner les deux CPER normands en cours pour la fin 2016 (la renégociation à la hausse des financements proposés dans le CPIER Vallée de la Seine n'est pas évoqué: ce sujet essentiel sera bien entendu sur la table après les prochaines élections présidentielles)