ARACT... Voilà encore un bien méchant acronyme derrière lequel l'intérêt général se cache trop souvent car il s'agit des Associations Régionales pour l'Amélioration des Conditions de Travail, fondées dans la seconde moitié des années 1990 en Haute et Basse Normandie.

Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour  

Compte tenu des problématiques socio-économiques de la Normandie, une région encore largement industrielle avec des zones où la sous qualification demeure, notamment chez les jeunes, il y a urgence à faire une politique volontariste de rattrapage sur toutes les urgences qui pourraient freiner le dynamisme retrouvé d'une région qui est en train de renaître...

Les ARACT de Haute et Basse Normandie préparent donc leur fusion: une vision normande unifiée leur permettra d'avoir accès à plus d'informations et d'avoir une meilleure compréhension des problématiques professionnelles, à commencer dans cette Normandie centrale qui a été transformée en zone frontière pendant plus de 50 années de division administrative absurde!

image006


 

http://basse-normandie.anact.fr/DETAIL/SWAM_3_PORTAIL/SWAM_3_ARTICLES?p_thingIdToShow=45071727

Réforme territoriale

Le 4 février, les Conseils d'Administration de l'Aract Basse-Normandie et de l'Aract Haute-Normandie se sont retrouvés à Saint Gatien pour poser les bases de la future Aract normande.

image illustration

La réforme territoriale est désormais effective et la Normandie forme aujourd'hui une seule et même région.

Pour adapter leur action à cette nouvelle configuration, les Aract de Basse et Haute Normandie ont tout naturellement élaborer le projet de s'unir pour ne former qu'une seule entité, dès le 1er juillet 2016.

Dans l'attente, les membres des Conseils d'Administration des deux Aract ont franchi une première étape dans le processus. Ils se sont rencontrés le 4 février, dans une ambiance studieuse et conviviale. Objectif : définir les modalités pratiques du projet de fusion. Type de fusion, calendrier du processus et statuts de la future association étaient ainsi au programme des discussions.

"Nous abordons cette fusion dans un réel souci de mieux œuvrer pour l'amélioration des conditions de travail dans la nouvelle région Normandie, en mettant en commun nos forces et nos moyens et en assurant un maillage équilibrée des différents territoires normands", ont-ils déclaré unanimement.

Toujours paritaire, au service des entreprises et des salariés, les missions de la nouvelle Aract seront enrichies d’une offre de services adaptée au territoire normand. Elle reste également un partenaire incontournable de la Région et de l'Etat sur les questions de qualité de vie au travail, de promotion de la santé au travail et de maintien en emploi durable.

Une seule équipe pluridisciplinaire forte d'une quinzaine de personnes, avec des savoir-faire complémentaires, saura répondre aux besoins des acteurs économiques et sociaux régionaux. Les deux sites de Caen et de Rouen perdurent, dans une volonté clairement affichée de maintenir une relation de proximité forte avec les entreprises locales.

Les programmes d'activité des deux Aract, quant à eux, ont d'ores et déjà été mis en cohérence afin qu'un certain nombre de projets convergent vers des actions communes, dès le 2ème semestre 2016.

En savoir plus sur les deux Aract

Aract Basse-Normandie
Aract Haute-Normandie


Commentaire de Florestan:

Démonstration est faite, une nouvelle fois, du saut QUALITATIF fait par tous les acteurs de la société civile régionale à cause du processus de fusion normande!