Méfitez! Méfitez co! Méfitez toujou!

Voilà une maxime de sage prudence normande qui s'est perdue... Pourtant quand on voit certains clients, certains hommes d'affaires, on se dit que l'oseille sent fort surtout sous la table et la forte odeur du pognon devrait mettre tous nos sens en alerte surtout lorsque ça sent le souffre!

Mais que ne ferions nous pas pour préserver nos emplois!

En lisant le dernier numéro paru du magazine Marianne (N°987, du 11 au 17 mars 2016), en marge d'une édifiante enquête sur les liens asservissant la France aux intérêts de l'Arabie Saoudite, notre attention a été attirée par ce qui suit:

Bretons_et_Normands_pigeonn_s


 

Commentaire de Florestan:

L'actionnaire principal des Constuctions Mécaniques de Normandie (CMN Cherbourg), l'homme d'affaires libanais Iskandar Safar, a une certaine réputation. Par prudence, nous en resterons-là dans nos commentaires.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Iskandar_Safa

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/07/17/de-cherbourg-a-maputo-les-millions-disparus-de-la-compagnie-mozambicaine-de-thon_4687049_3212.html

Car on sait, à Cherbourg, depuis l'affaire de l'attentat de Karachi, que les "gros contrats" militaires pilotés au plus haut niveau de notre 5ème République, notamment avec les Etats du Proche et Moyen Orient, peuvent avoir des avenants tragiques puisqu'il y a plus d'affaires sous la table que dessus!