On n'en parle pas assez! Mais ce n'est pas sur les pelouses que l'on trouvera une équipe sportive professionnelle rouennaise au meilleur niveau mais sur la... glace! Pas étonnant finalement, en y réfléchissant un peu: le hockey c'est totalement normand! Une sorte de "Choule crosse" sur la glace!

Résultat de recherche d'images pour

Les Dragons rouennais sont, à nouveau, en finale de la ligue Magnus, le championnat des professionnels du hockey sur glace...


 

http://www.tendanceouest.com/actualite-133905-hockeycest-parti-pour-la-finale-entre-rouen-et-angers-.html

Hockey: c'est parti pour la finale entre Rouen et Angers !

Hockey: c'est parti pour la finale entre Rouen et Angers !

09h54 - 22 mars 2016 - par B.F

La finale des play-offs de la Ligue Magnus commence ce mardi 22 mars entre les Dragons de Rouen et les Ducs d'Angers avec un premier match sur la patinoire du Haras d'Angers qui commencera à 20h.

Après un match 6 historique du côté des Dragons de Rouen, qui, menés 5-0 face aux Rapaces de Gap, se sont finalements imposés 7-6 en prolongation, les joueurs de Fabrice Lhenry rencontreront l'équipe d'Angers qui est allée s'imposer dans sa demi-finale au terme du match 7 qui se disputait dans les Vosges à Epinal. Victoire 4-3 dans le dernier match.

Ce sera donc une nouvelle finale entre les deux équipes qui s'étaient déjà affrontées à ce stade lors de la saison 2012-2013. Les Rouennais étaient venus à bout d'une équipe angevine qui était revenue de 3-1 à 3-3 dans le match 7 avant que François-Pierre Guenette ne crucifie les Ducs au cours de la prolongation qui offrait le 13ème titre de Champion de France aux Normands, le 4ème consécutif avant une période de disette qui pourrait prendre fin cette saison.

Le 4/5 des Dragons face aux Ducs cette saison

Si cette finale sera très probablement âprement disputée, le bilan de la saison est très nettement à l'avantage des Rouennais qui ont remporté quatre de leur cinq matchs face à cette équipe angevine.

Tout d'abord, lors de la phase de poule de la Coupe de la Ligue, les Dragons avaient remporté les deux matchs 5-3 puis 6-2. Lors de la demi-finale de la Coupe de France et lors du match retour en championnat, ils avaient remporté la rencontre 5-0 puis 9-3. Au final, il n'y a que lors du match aller de la Ligue Magnus que les Angevins ont arraché une victoire aux Rouennais 5-3 sur leur glace.

Si il est toujours difficile d'aller s'imposer sur la petite glace des Ducs, les Rouennais tenteront de faire aussi bien qu'il y a trois saisons où ils étaient parvenus à s'imposer lors du match 1 et 2 en Anjou. Peut-être un bon présage.

Avec un match en moins disputé dans les demi-finales et un voyage en moins côté Rouennais, la fatigue pourrait être un facteur déterminant lors des deux premiers matchs de la série dont le deuxième match se disputera mercredi 23 mars. Les matchs 3 et 4 prévus à Rouen auront lieu vendredi 25 et samedi 26 mars.


 

Commentaire de Florestan:

Les Dragons de Rouen est sponsorisé par la Matmut... Mais de là à pousser Chevalier et Laspalès sur la glace!


 Mais les Dragons de Rouen venant de battre de bien modestes angevins, viennent d'être sacrés champions de France cette année 2016 pour la... 14ème fois!

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/5386371/newsletters/hockey-sur-glace-ligue-magnus--le-rouen-hockey-elite-champion-de-france

Hockey sur glace - Ligue Magnus : le Rouen Hockey Élite champion de France

Publié le 26/03/2016 á 23H35

Hockey sur glace - Ligue Magnus : le Rouen Hockey Élite champion de France

Face à une équipe d’Angers décimée, les Dragons de Rouen n’ont laissé aucune place au suspense hier après-midi en s’imposant 9-1 lors du match 4. Les voilà champions de France pour la 14e fois de leur histoire!

La fête attendue a bien eu lieu. À dire vrai, après le succès des Dragons de Rouen vendredi soir lors du match 3 (6-2), on n’en doutait guère. Après seulement 1’34 dans le premier tiers-temps, hier, cela ne faisait plus aucun doute du tout. À ce moment-là, le Rouen Hockey Élite menait déjà 2-0. Un peu plus d’une minute plus tard, le tableau d’affichage affichait un but de plus pour les Normands. Largement suffisant pour commencer à mettre le champagne au frais en vue des festivités à venir. Les Ducs d’Angers n’avaient en effet, hier, pas les moyens de gâcher la fête annoncée. Avec, du fait des blessures, seulement quatre défenseurs, deux lignes offensives expérimentées et une troisième composée de gamins, les Angevins, complètement cuits physiquement, n’ont pu faire mieux que de la figuration lors de ce match 4 à sens unique.

C’est donc à 7-1 en faveur du RHE, à quatre minutes de la sirène finale, que le public de l’Île Lacroix les a entamées en entonnant le traditionnel «on est les champions». S’en est suivi un superbe «merci les Rouennais» repris en chœur par les 2 747 spectateurs puis une dernière minute durant laquelle pas un spectateur n’est resté assis sur son siège, applaudissant à tout rompre des Dragons qui, sur le banc, avaient eux-mêmes commencé à se congratuler. À la sirène, et après un dernier but de Koudys clôturant la saison 2015-2016 de Ligue Magnus, l’Île Lacroix pouvait exploser et les Rouennais savourer. «Franchement, entendre le public crier «on est les champions», ça donne des frissons partout. Je n’avais jamais vécu ça avant, confiait après coup, tout sourire, Olivier Dame-Malka. Il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’on ressent dans ces moments-là, c’est juste fou.»

«C’est exceptionnel»

Dan Koudys, arrivé l’an passé sur les bords de Seine et qui n’avait donc jamais remporté de titre de champion de France avec le RHE, n’en revenait pas plus. «C’est incroyable. La foule a été fantastique aujourd’hui (hier) encore. Franchement, c’est exceptionnel. Dingue.» En scorant à neuf reprises hier, les Dragons ont fait ce qu’il fallait pour que ça soit le cas. «On savait qu’il fallait prendre ce match par le bon bout pour s’éviter de vivre un après-midi compliqué. En menant très vite 3-0, on a fait ce qu’il fallait, appréciait Loïc Lampérier après la rencontre. C’est bien d’avoir continué à jouer après et d’avoir marqué ces 9 buts. C’est une belle manière de faire plaisir à notre public.»

De le remercier aussi. «Le public a fait un boulot incroyable sur les derniers matches. Il a chanté, a été bruyant. C’était génial, relevait Marc-André Thinel une fois sorti de la glace. La victoire commence aussi avec eux!» Et celle d’hier, c’est justement la communion vécue entre les Dragons et leurs supporters qui l’a rendue si belle. «Ça n’est pas la finale la plus palpitante qu’on ait vécue mais après deux ans sans titre de champion de France, ce qui ne m’était jamais arrivé à Rouen, c’est super, poursuivait l’emblématique numéro 24 du RHE. D’autant qu’il ne faut pas oublier que le quart et la demi-finale ont été autrement plus durs. Honnêtement, à partir du moment où on a mené 3-0, ça a été difficile de rester concentré mais on a fait le boulot jusqu’au bout.» Jusqu’à obtenir ce 14e titre de champion de France de l’histoire du club. La plus belle des conclusions possibles à une saison exceptionnelle et auréolée de quatre titres. Et ça, les Dragons ne l’avaient jamais fait !

Matthias Rogier

Angers décimé

En plus des absences de Josh Lunden, Michael Busto, Gary Lévèque et Robin Gaborit, les Ducs d’Angers ont dû faire hier avec un Brian Henderson cantonné aux infériorités numériques et avec un Yannick Riendeau fortement diminué par une blessure à la cuisse et uniquement utilisé en situation de supériorité numérique.

Matheson MVP

Mark Matheson, le défenseur des Dragons de Rouen, a été désigné hier MVP de la finale 2016 de Ligue Magnus. Une récompense méritée tant le Canadien s’est montré solide défensivement et important offensivement durant l’ensemble des play-offs.

à Rouen, Rouen bat Angers 9-1
(4-0, 1-1, 4-0)
Arbitres : MM. Barbez, Barcelo, Goncalves et Margry. Spectateurs : 2747.
Pénalités contre Rouen : 4minutes ; contre Angers : 6minutes.
Buts pour Rouen : 1’04 Coulombe (Dame-Malka, Guénette), 1’39 Labelle (Chakiachvili, Perrault), 3’59 Guénette (Lampérier, Coulombe), 19’46 Guénette (Lampérier, Chakiachvili), 23’46 Raux (Colotti, Arrossamena), 41’55 Dame-Malka (Labelle, Perrault), 47’12 Labelle (Y. Treille, Perrault), 57’31 Dame-Malka (Labelle, Y. Treille), 59’13 Koudys (Lampérier, Guénette) ; pour Angers : 35’13 Campbell (Thillet, Albert).

Le film du match

1’04, 1-0 : D’un lancer flottant de la bleue, Patrick Coulombe ouvre la marque très rapidement. Masqué, Girard, le gardien angevin, ne peut intervenir.

1’39, 2-0 : Toujours de la ligne bleue, Florian Chakiachvili déclanche un lancer qu’Olivier Labelle dévie victorieusement.

3’59, 3-0 : Une fois de plus, c’est de loin que le RHE trouve le chemin des filets. François-Pierre Guénette, dans le coin gauche, déclenche un lancer que Girard, gêné par le trafic devant sa cage, ne voit pas partir.

19’46, 4-0 : Lancé par Florian Chakiachvili, Loïc Lampérier part côté gauche et sert en retrait François-Pierre Guénette qui, plein axe, trompe Girard

23’46, 5-0 : Après un beau travail de Fabien Colotti, Damien Raux hérite du palet et le glisse entre le poteau et le corps de Girard.

35’13, 5-1 : Au terme d’un contre bien mené par Julien Albert et Dimitri Thillet, Campbell bat Dany Sabourin, le gardien du RHE

41’55, 6-1 : Une fois de plus, c’est d’un lancer de la ligne bleue que les Dragons marquent grâce à Olivier Dame-Malka. Son lancer est touché par une crosse angevine et trompe Alexis Neau rentré à la place de Girard.

47’12, 7-1 : Après un face-off remporté par Joël Perrault, Yorick Treille trouve Olivier Labelle. Le numéro 93 du RHE reprend instantanément le palet et trompe Neau.

57’31, 8-1 : Alors que les Dragons évoluent en supériorité numérique, Olivier Dame-Malka trompe le gardien des Ducs en envoyant le palet en lucarne.

59’13, 9-1 : Superbement servi par Loïc Lampérier, Dan Koudys trompe Angers pour la dernière fois de la soirée.

M. R.


Commentaire de Florestan:

BRAVO!

Voilà une excellence normande dont il faudrait parler plus souvent ! (avec les léopards normands ce serait encore mieux). Alors si notre dernier quotidien régional normand indépendant de Ouest-France que j'achète parfois aussi en version papier au kiosque de la gare de Caen devait disparaître, qui pourra porter partout en Normandie un écho de la Normandie aux citoyens de notre belle région? Un écho, qui plus est, favorable... Un écho bien de chez nous?

Bravo donc aux hockeyeurs rouennais champions de France pour la 14ème année et soutien à Paris Normandie qui ne doit pas disparaître en 2016, année de la réunification de la Normandie!