Le Conseil Régional de Normandie va se réunir les jeudi et vendredi 24 et 25 mars 2016 en assemblée plénière dans l'hémicycle de la caserne Jeanne d'Arc de Rouen.

Résultat de recherche d'images pour

Avec un ordre du jour plutôt monumental dominé par le dossier politiquement sensible (nous y reviendrons très vite sur l'Etoile de Normandie) de la prise de gouvernance par la région Normandie des lignes SNCF Intercités Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg (dans un premier temps car il y a aussi le Paris-Granville et le Caen-Tours ou le Paris- Beauvais- Le Tréport).

Mais il sera aussi question de voter les statuts de la toute nouvelle et prometteuse Agence de Développement de Normandie (ADN) pour harmoniser, simplifier et rendre plus efficace les politiques publiques régionales d'accompagnement des entreprises normandes.

L'Etoile de Normandie a pu avoir accès à la documentation de travail de l'assemblée plénière qui permettra à nos citoyens lecteurs normands de prendre connaissance de l'état des lieux exhaustif des politiques publiques régionales pour toute la Normandie et des projets proposés à la délibération et au vote des 102 élus du conseil régional.

Lire ce document en cliquant sur le lien suivant:

https://ceser.normandie.fr/images/stories/CESR/Espace_elus/Convocations/AP/Rapports_Pleniere_CESER_du_21_mars_2016.pdf

Afficher l'image d'origine

  • Voir aussi:

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/03/09/33488777.html

  • Voir la synthèse proposée par la feuille d'informations "Normandie XXL":

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1385

Collectivités. Elu le 13 décembre 2015 mais officiellement en fonction depuis le 4 janvier, Hervé Morin arrive presque à ses premiers cents jours d’exercice du pouvoir, la séance plénière du 24 mars du Conseil Régional qui se déroule à Rouen, sera l’occasion de mesurer le chemin parcouru et de d’ouvrir des chemins nouveaux. Il en a donné un avant goût à la presse dans une rencontre à Rouen.

Au fait pourquoi une session à Rouen, Hervé Morin n’avait-il pas annoncé que le Conseil Régional serait à Caen ? L’assemblée régionale doit voter pour choisir son lieu d’exercice…mais les décrets pour ce vote ne sont pas encore sortis… un exemple de plus de nos lenteurs administratives.

Hervé Morin se dit heureux de ces trois premiers mois au cours desquels il a déjà mis en place une bonne partie de l’organisation de cette nouvelle Normandie « que les précédentes équipes n’avaient guère anticipé, donc tout est faire » constate-t-il. Quantités de système de financement différaient entre Basse et Haute Normandie et l’harmonisation demande du temps si on ne veut pas créer des frustrations. Le personnel a été consulté en direct et par questionnaire et la nouvelle organisation administrative sera effective début avril. Bon à savoir : 20 % des Rouennais accepteraient d’aller à Caen, alors qu’il n’y a que 10% des Caennais qui feraient le chemin inverse.

Simultanément mes grands outils de la nouvelle de la Région se mettent en place.

 Le nouvel ADN de la Normandie

L’Agence de développement économique se trouve baptisée « Agence de Développement de la Normandie » ce qui lui donne le sigle très prometteur d’ADN. Elle rassemble les structures d’une partie des activités de Seinari (Rouen) et de la Miriade située auprès de Caen dont le directeur Alexandre Wahl devient le patron de l’ensemble. L’agence doit être dotée à terme d’un budget de 100 millions d’euros dont les 14 premiers millions de dotation seront votés lors de l’assemblée plénière. A cette structure participeront aussi des fonds d’investissements, des business-angels, Normandy Participations, un fonds de retournement et une participation de la CDC, Hervé Morin est même en contact avec François-Henri Pinault qui se dit intéressé. Le travail se fera en partenariat avec la BPI. Avec cet ensemble qu’Hervé Morin appelle « les rois mages » il s’agit de donner leur chance aux entreprises qui n’ont pas le profil pour séduire les investisseurs classiques : pas le bon secteur, pas de marge suffisante, des vilains canards que les banques traditionnelles rejettent (toujours se souvenir de l’histoire du vilain petit canard d’Andersen qui en fait était un beau cygne).

C’est en faisant se créer ou survivre le maximum d’entreprises que se mettra en place un effet de levier propice au développement de la Région qui contribuera à lutter contre le chômage. L’agence sera pleinement opérationnelle en juillet.

Reprendre le chemin des investissements

Les deux régions normandes se classaient depuis plus d’une décennie au 13e et 14e rang national pour l’investissement, sans ce dernier un territoire se meurt. « L’absence de dettes pour une Région n’est pas une qualité » réplique Hervé Morin aux journalistes présents qui veulent savoir s’il a l’intention d’endetter la Région. D’abord la Région réunifiée possède une belle capacité d’investissement (environ 500 millions d’euros). Depuis son arrivée, le Président a engagé 48 millions d’investissements pour les routes qui retrouvent droit de cité puisqu’elles avaient disparu des radars socialistes : tronçon Flers / Argentan, desserte portuaire de Caen, il y a aussi des projets pour la Manche, la Région s’est aussi investie sur le nouveau site de l’Ecole de Management de Normandie au Havre.

Prendre le train du million de formations pour les personnes en recherche d’emploi

Objectif gouvernemental : 1 million de formations ; en Normandie, ce plan vise 45.286 entrées en formation soit un effort de 15.279 entrées supplémentaires en 2016 par rapport aux 30.007 entrées en 2015. De longue date un travail est mené avec Pôle emploi pour définir les politiques d’achat de formation et l’action sera poursuivie. Une première étape consiste à bien cerner avec les branches professionnelles et les partenaires sociaux, les besoins en main d’œuvre pour que l’offre soit adaptée aux besoins. Ce sera une véritable mobilisation générale mettant en branle 71 CFA, élargissant le champ des bénéficiaires (séniors, victimes de l’illettrisme, publics spécifiques)…

La Région Normandie sera dotée par l’Etat d’une enveloppe financière prévisionnelle de 45 millions d’euros inscrite au budget en mai 2016.

Hervé Morin a tenu à s’associer à cette opération gouvernementale puisqu’elle apporte de nouvelles chances aux Normands.

Des trains dans les mains de M. Valls

L’objectif de la Région est d’assumer la gouvernance des lignes Intercités mais en échange elle demande que l’Etat lui fournisse pour 2019 de nouveaux trains pour les lignes de Paris / Caen / Cherbourg et Paris / Rouen/ Le Havre. Un budget de quelque 700 / 750 millions d’euros qui évidemment remonte au Premier Ministre. Hervé Morin est pour sa part en lien avec les constructeurs pour obtenir le matériel le plus confortable possible (aucun nom n’a encore été donné). Le Président souligne aussi l’importance de maîtriser la maintenance des trains qui jusqu’à maintenant était effectuée à Clichy pour les trains normands, site où règne le syndicat Sud pas précisément synonyme de productivité et d’efficacité. Il reconnaît que sa proposition est inhabituelle mais « elle intéresse Alain Vidalies si on n’essaie pas autre chose dans 30 ans la situation sera encore inchangée. »

A côté de ces quelques grandes lignes les actions entreprises sont multiples, Normandiexxl suit régulièrement les avancées du Grenelle de l’environnement, nous avons détaillé les aides aux agriculteurs lors de la Commission Permanente, mais il est bon de savoir qu’Hervé Morin a obtenu une « rallonge » de 50 millions pour eux. A signaler aussi une aide nouvelle pour les étudiants qui veulent partir poursuivre leurs études à l’étranger, ce qui est maintenant une étape incontournable, mais n’en ont pas les moyens (budget de 4,5 millions d’euros).

L’Axe Seine est toujours au programme et Herve Morin doit rencontrer Valérie Pécresse « il n’y a pas raison que la Normandie passe après le Mantois » constate le Normand conquérant qui met toujours à son programme de revoir le CPIER et a pris date avec la Préfète.


 

  • Voir la brève proposée par France 3 Normandie toujours divisée en Basse et en Haute:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/calvados/caen-la-mer/caen/herve-morin-est-fier-de-ses-100-jours-958895.html

  • Un compte rendu succint de la plénière du 24 mars 2016 proposé par Ouest France et ses passes d'armes politiciennes...

L'essentiel est rappelé par Hervé Morin qui est convaincu que la "réunification va tirer la région vers le haut":

http://www.ouest-france.fr/normandie/conseil-regional-100-jours-apres-les-elections-trois-bilans-4118063

  • L'essentiel c'est aussi que la nouvelle agence de développement de Normandie (ADN) soit enfin sur les rails:

http://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-herve-morin-pret-lancer-son-agence-economique-4115644

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/l-agence-de-developpement-normande-l-adn-des-entreprises-en-normandie-est-sur-les-rails-959855.html

  •  Agence de Développement de Normandie, Prise de gouvernance des trains Intercités et création d'une autorité aéroportuaire normande, les trois grandes solutions structurelles rendues possibles par la réunification normande...

http://www.tendanceouest.com/actualite-134148-region-normandie-les-grands-dossiers-discutes-en-pleniere.html