La géographie a beau être évidente... Plus encore l'Histoire, avec la réunification de la Normandie. Mais pour Michel Lamarre (le bien nommé, car il ne semble toujours pas vouloir les larguer),  la ville de Honfleur est une ville rurale de la... plaine de Caen!

Afficher l'image d'origine

Il est vrai qu'en ce moment, avec ce vent de Nordet frisquet, la brume de mer enveloppe tout ce qui peut se trouver "outre l'eau" d'un épais voile de mystère!


 

http://www.ouest-france.fr/normandie/honfleur-14600/le-pays-de-honfleur-rejoint-le-pole-metropolitain-de-caen-4118174

Le pays de Honfleur rejoint le pôle métropolitain de Caen

  • Michel Lamarre a obtenu l'adhésion de l'ensemble de la communauté de communes. Michel Lamarre a obtenu l'adhésion de l'ensemble de la communauté de communes. | Ouest-France.

Le pays de Honfleur rejoint le pôle métropolitain de Caen, la décision a été prise à l’unanimité (deux abstentions) lors du conseil communautaire

« Le pôle métropolitain de Caen Normandie métropole est caractérisé par une très forte complémentarité entre territoires urbains et ruraux », Michel Lamarre, président de la communauté de communes du pays de Honfleur a lu une longue délibération favorable à l’adhésion du pôle métropolitain de Caen.

« Puisqu’on est dans la publicité comparative, est intervenu Arnold Cauterman, élu d’opposition à la Rivière Saint-Sauveur, je souhaiterais que les deux syndicats soient mis en concurrence, et que la discussion ait lieu avec nos amis de Beuzeville ».

L’élu, précisant qu’il n’exprimait pas « un avis négatif », mais demandait « un peu d’objectivité », demandait que la proposition d’adhésion soit remise à un vote ultérieur.

"La ruralité ?" a développé Arnold Cauterman « il n’y a rien d’exceptionnel à cela, l’estuaire travaille avec des communes rurales ». La cotisation (1 800 € pour rejoindre Caen, 18 000 € pour rejoindre l’Estuaire) ? « Elle ne recouvre pas les mêmes réalités, et je me demande bien d’ailleurs comment Caen va pouvoir faire vivre des projets avec une si faible participation ». 

« On est saisi d’une demande du pôle métropolitain de Caen, et comme président, je suis maître de l’ordre du jour », Michel Lamarre n’a pas accepté la proposition de surseoir au vote. Et pour un rapprochement avec le pôle de l’estuaire, le président de l’intercommunalité n’a pas fermé la porte, répétant, « nous sommes en train d’en discuter ».

Philippe Langlois, maire de Saint-Gatien s’est abstenu (il avait le pouvoir de Christophe Perrault), l’adhésion au pôle métropolitain de Caen a été votée à l’unanimité.


 

  • Voir aussi dans Paris Normandie (25/03/16):

Honfleur_plaine_de_Caen

 

  • Voir enfin du côté de Pont-L'Evêque où l'adhésion au pôle métropolitain de l'Estuaire qui semblait acquise est remise en cause:

http://www.ouest-france.fr/normandie/pont-leveque-14130/blangy-pont-leveque-repousse-son-adhesion-au-pole-de-lestuaire-4120756

Il va falloir qu'Edouard Philippe, le député-maire du Havre démontre qu'il est un... grand élu normand!


 

Commentaire de Florestan:

Au lieu d'avoir un pôle métropolitain normand pour les agglomérations de Caen, du Havre et la métropole de Rouen, nous en avons... trois!

Avec deux pôles métropolitains déjà constitués (celui de Caen et celui de Rouen) et un encore en projet, celui de l'estuaire porté par Le Havre, bloqué, un temps, par Laurent Fabius par l'intermédiaire du préfet Pierre-Henry Maccioni mais qui pourrait repartir prochainement avec, enfin, un avis favorable de la nouvelle préfète de Normandie, Nicole Klein.

Sur la rive Sud de l'Estuaire, en raison du fait que le port de Honfleur n'est plus qu'un port d'attaches envasé à l'Est de la Plaine de Caen (Michel Lamarre portant, décidément vraiment bien son nom...), la situation est, plus que jamais, compliquée puisque l'intercom de Honfleur se rattachant au pôle métropolitain de Caen, cette dernière fait une sorte d'enclave dans un Pays d'Auge (Pont-L'Evêque, Intercom de Lisieux) et une Côte Fleurie (Deauville-Trouville) et une CCI de Lisieux-Honfleur favorables au futur pôle de l'Estuaire avec Le Havre, ne serait-ce que pour s'épargner la peine du ridicule d'insulter les évidences géographiques et historiques qui devraient faire battre le coeur de la Normandie!