L' apprentie sorcière, en anglais, "Bedknobs and Broomsticks", un long métrage mélangeant film, dessin animé et scènes de comédie musicale datant de 1971 est un film plutôt atypique...  C'est le 26ème et dernier film réalisé du vivant de Walt Disney qui  ne fut pas d'ailleurs un grand succès. Mais qui donnera toujours le plus grand plaisir aux petits et aux plus grands qui n'auraient pas abandonné leur âme d'enfant charmée par les histoires de chevaliers et de châteaux forts... Surtout lorsqu'il s'agit d'évoquer l'histoire de la Normandie et de l'Angleterre avec une citation assez extraordinaire de la ... Tapisserie de Bayeux au générique!

http://www.senscritique.com/liste/La_tapisserie_de_Bayeux/46107

Afficher l'image d'origine

hastings_1940

Afficher l'image d'origine

1066- 1940: Une bataille d'Hastings à l'envers...

Afficher l'image d'origine

Août 1940. Afin d'échapper aux bombardements allemands, les enfants londoniens sont évacués de la capitale. C'est ainsi que Charlie, Carrie et Paul Rawlins se retrouvent placés chez une vieille demoiselle revêche, Églantine Price, dans le petit village de Pepperinge Eye, sur la côte sud de l'Angleterre. Miss Price accepte le trio d'enfants à condition qu'ils soient replacés plus tard dans une autre maison.

La cohabitation s'avère difficile jusqu'à ce que les enfants percent, une nuit, le secret de leur hôtesse : Miss Price est une apprentie sorcière qui souhaite participer à l'effort de guerre au moyen de la magie. Pour cela, elle suit les cours par correspondance du célèbre professeur Émelius Browne. C'est lors du test de son balai magique qu'elle est découverte par les enfants. Elle tombe dans des buissons et casse son balai. Charlie défie la sorcière de le transformer en grenouille mais elle le transforme en lapin au grand plaisir de Paul. Le chat d'Églantine se lance à la poursuite du lapin dans toute la maison et le coince à l'étage avant que Charlie ne redevienne humain. Les enfants acceptent de garder le secret d'Églantine contre un sort. Elle les emmène dans son laboratoire pour choisir et demande si l'un d'eux a un objet que l'on peut tourner. Paul sort de sa poche un pommeau du grand lit de cuivre de leur chambre et le tend à la sorcière. Elle enchante le pommeau pour qu'une fois placé sur le lit il emporte celui-ci où la personne le désire. Carrie remercie la sorcière mais cette dernière précise que seul Paul peut énoncer le sort magique.

Églantine reçoit ensuite un courrier du directeur de l'école de magie par correspondance. Alors qu'elle a déjà appris à maîtriser le vol en balai et la transformation d'humains en lapins blancs, les cours sont brusquement interrompus à cause de la guerre à la veille de la dernière leçon : la révélation de la formule magique de « locomotion substitutive » permettant d'animer les objets. Bien décidée à compléter sa formation, elle demande à Paul d'utiliser le lit pour aller à Londres en compagnie des trois enfants et rencontrer le professeur. Ils s'envolent pour l'école mais ce dernier se révèle n'être qu'un vulgaire escroc qui s'est contenté de recopier ses cours dans un vieux livre sans penser que les formules magiques pourraient véritablement fonctionner. M. Browne est surpris qu'Églantine puisse utiliser les sorts magiques qu'il pensait être des phrases sans aucun sens. Pour le prouver, elle le transforme en lapin. Émelius les emmène dans la vieille maison qu'il occupe et, tandis que les enfants explorent la demeure dont la salle de jeu, il présente à Églantine un livre nommé Les Sorts d'Astaroth, un livre de magie incomplet, ce qui explique l'absence de la dernière leçon.

Sans se décourager pour autant, Églantine et les enfants entraînent Émelius à Portobello Road à la recherche des pages manquantes. Les enfants explorent le marché pendant que les adultes découvrent chez un vieux libraire l'autre moitié du livre. Après un échange des deux parties entre Émelius et le libraire, Églantine apprend que la fameuse formule de « locomotion substitutive » n'est pas dans le livre mais gravée sur l'Étoile d'Astaroth, que porte autour du cou le roi de l'île mystérieuse de Naboombu, peuplée exclusivement d'animaux anthropomorphes. Le libraire explique que le magicien Astaroth avait capturé des animaux dans des cages et les avait transformés pour ressembler à des humains mais qu'ils se sont révoltés. Ils ont tué le magicien, pris ses pouvoirs et embarqué sur un bateau. Un marin a par la suite révélé qu'il avait une fois accosté sur une île gouvernée par des animaux mais le libraire ne l'a jamais trouvée. Paul se souvient alors que l'île est décrite dans un livre pour enfant qu'il a trouvé dans la salle de jeu de la maison d'Émelius. Avant que le libraire ne réagisse, le groupe utilise le lit enchanté pour aller sur l'île.

Après un amerrissage mouvementé dans le lagon de Naboombu, les cinq héros font la rencontre de M. Merlu et d'un night-club sous-marin avant d'être attrapés par l'hameçon d'un ours pêcheur qui les tire en dehors du lagon. L'ours informe qu'aucun humain n'est autorisé sur l'île par décision du roi. Il conduit le groupe vers un oiseau secrétaire, dans un camp de tente où se trouve le lion Leonidas, roi de l'île. Le roi est en colère de n'avoir aucun volontaire pour être l'arbitre lors d'un match de football. Émelius, qui découvre l'étoile d'Astaroth au cou du lion, se propose d'être l'arbitre.

Miss Price et sa troupe réussissent à s'emparer de l'Étoile, après un match de football mouvementé dont Émelius se retrouve l'arbitre malchanceux. Ils reviennent à Pepperinge Eye juste à temps pour constater avec effroi que le village a été choisi comme lieu de débarquement secret par les troupes allemandes. Mais, grâce à la formule magique (« Treguna mekoides trecorum satis dee ») désormais en sa possession, Églantine enfourche son balai et prend la tête d'un bataillon d'armures médiévales conservées au château voisin. Tels les fantômes de l'armée de Guillaume Le Conquérant ces armures rejettent à la mer l'ennemi nazi.

 (source: Wikipédia)

Pour regarder ce petit bijou méconnu de la maison Walt Disney (ou... D'Isigny) en version intégrale voir le lien suivant:

http://cinefullstream.com/walt-disney-1971-lapprentie-sorciere/

COUP DE COEUR ETOILE DE NORMANDIE


Commentaire de Florestan:

La scène de la bataille finale est assez extraordinaire, avec des accents shakespeariens (Richard III et ses fantômes). Les soldats nazis débarqués nuitamment sont repoussés à la mer par une armée d'armures, de cottes de maille, de carapaçons de cavalerie, de lances, d'oriflammes, d'arcs et de haches échappés du château musée du village, le tout emmené au devant de l'ennemi et ses mitrailleuses par un héraut d'armes invisible et des trompettes blasonnées aux trois léopards normands!

Au delà de l'argument, ce film témoigne aussi de la tradition littéraire anglaise de la "fancy" ou "fantasy litterature" créée au milieu du XIXe siècle et héritière du roman "gothique" de la fin du XVIIIe siècle, consistant en la recomposition du vieux fond légendaire ou historique pour créer de nouveaux contes et légendes où le merveilleux tient la première place. Cette littérature aura, à nouveau, du succès dans les années 1930 /1940 notamment avec Tolkien, le célèbre créateur du "Seigneur des anneaux". Quand on voit ce film on sent aussi d'où aura pu venir l'inspiration de la créatrice à succès du personnage Harry Potter, le dernier grand avatar de ce genre littéraire typiquement anglais.

Mais ce film est enfin et surtout un très beau film à voir et revoir avec toute la famille qui montre que l'épopée normande est plus ancrée dans la culture populaire anglaise et américaine que dans la culture populaire française... voire normande!