L'effet "Axe Seine" est doublement pervers: au delà de l'effet "miroir aux allouettes" normandes qui risque de perpétuer dans l'unité normande retrouvée, l'égoïsme inutile et vain de l'ex Haute-Normandie conçue comme un prolongement subalterne de l'Ile de France où la métropole de Rouen ne serait qu'un Mantes la Jolie de plus et un plus loin en aval de la Capitale, la focalisation "Axe Seine" nous empêche de concevoir le territoire normand dans sa globalté, dans sa complexité, dans sa richesse. Ainsi, sous prétexte d'une absence de continuité de géographie physique avec la Vallée de la Seine, le département de l'Orne est exclu du périmètre officiel d'étude confié au préfet gouverneur Philizot délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine qui a son bureau non pas dans la Basse Seine normande mais à ... Matignon.

Au delà de cet oubli symbolique du département de l'Orne, assurément le moins connu et le plus mystérieux des cinq départements normands, c'est tout le "grand Sud" normand, de l'Avranchin, du Mortainais au Pays d'Ouche eurois ou du Pays de Bray seinomarin, en passant par la subtile mosaïque des pays ruraux du département de l'Orne qui est frappé par la marginalisation "ploukistanaise": ces pays, ces bassins de vie se sentent oubliés et ont manifesté leur mécontentement en votant massivement pour le Front National aux premières élections régionales normandes.

La carte ci-dessous, issue du site du Comité Régional de Normandie, est à cet égard symptomatique: une Normandie urbaine, littorale, maritime et séquanienne relativement bien équipée et connectée à Paris s'oppose à la Normandie intérieure de tous les arrières pays ruraux. Sur cette carte où n'apparaissent que les autoroutes et voies express 2x2 voies, l'enclavement du Ploukistan normand intérieur n'en apparait que plus évident!

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Nos amis d'Heula avaient, avec beaucoup de clairvoyance, identifié la véritable division normande...

  • Ci-après, l'Etoile de Normandie vous propose de lire le dossier proposé sur cette question essentielle et structurelle paru dans le dernier numéro de l'Unité Normandie (n°335 de mars 2016):

alerte_grand_sud_1

alerte_grand_sud_2

alerte_grand_sud_3

alerte_grand_sud_4

alerte_grand_sud_5


  • Voir aussi dans la Chronique de Normandie, n°445, 4 avril 2016: Alençon "porte Sud de la Normandie"... Très bien! Mais on attend que le député maire Joaquim Pueyo soit plus clair sur son projet:

Alençon, porte Sud de la Normandie ou paillasson manceau?

alen_on