En ce moment (avril 2016), le site Internet de la radio France Culture, nous propose de réécouter une émission diffusée pour la première fois en 1990: "Le Havre, une montagne à la mer. portrait d'une ville traumatisée".

Résultat de recherche d'images pour    Résultat de recherche d'images pour

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/le-havre-racontee-par-ses-habitants-portrait-d-une-ville

Vue de l’église Saint Joseph _ depuis le 17è étage de l’Hôtel de Ville

Le Havre racontée par ses habitants, portrait d'une ville traumatisée

Une promenade faite de rencontres dans la ville du Havre en 1990. D'un quartier et d'une génération à l'autre, portés par le vent du large, les sons du quotidien des Havrais nous ramènent par bouffées la mémoire et l'histoire de la ville et de son port. Le Havre d'avant et d'après Perret… avant et après la grande destruction. Ce montage d’entretiens de ses habitants, les Havrais, permettait, en juillet 1990, de dresser un portrait complexe de la ville, notamment sur la coupure qu'elle connut après la seconde guerre mondiale.

Une Havraise, qui adore sa ville, se souvient du Havre d'avant-guerre :

Le port du Havre avait une vie très spéciale, avec une très grande animation lorsque les bateaux arrivaient : il y avait différents remous dans les quartiers Saint François et Notre Dame. On peut diviser en deux catégories la vie du port : le luxe avec les paquebots fabuleux et les petits pécheurs. Pour les petits pêcheurs, après la tempête en mer, il avait la tempête à terre !

Alain Le Métayer, conseiller culturel de la mairie fait un retour historique sur les pertes qu'a connu la ville :

C'est une ville qui a été détruite, elle a perdu la bourse du café : de fonction uniquement commerciale elle est passé à une fonction industrialo-portuaire c'est le premier traumatisme. Ensuite comme deuxième traumatisme il y a eu la mort et le départ du France. [...]  Parmi les grandes catastrophes qu'a connu la ville il y a eu la destruction du Havre et sa reconstruction : non pas par son résultat lui-même mais à cause de la façon dont la reconstruction a été faite.

Le Havre a été souvent bâtie et souvent détruite par les bombardements anglais notamment jusqu'au 19ème siècle. Mais à chaque fois elle a été reconstruite par ses habitants eux-mêmes sur les mêmes bases. Or après-guerre elle a été bâtie par une volonté du pouvoir central,  selon un plan  d'aménagement de la Basse Seine ou on attribuait une fonction  au Havre qui était différente de celle d'avant-guerre : le Havre était devenu le port du complexe industriel de la Basse Seine, alors qu'on attribuait à Rouen les fonctions tertiaires et administratives.

(Commentaire de Florestan: et traumatisme dans le traumatisme, ce plan d'aménagement de la Basse Seine des années 1960 a justifié la division normande. Raison de plus pour ne pas passer du Plan Delouvrier au Plan Philizot-Valls-Grumbach!)

  • Production : Edwige Roncière et Danielle Treton
  • Réalisation : Bernard Treton
  • Nuits magnétiques : 1ère diffusion : 27/07/1990
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France

Sur le même sujet, France Culture nous propose aussi de réentendre:

  • Une histoire de la reconstruction du Havre avec Avec Annette Haudiquet, conservatrice du musée Malraux, Pascal Galichon, Vincent Duteurtre et le rockeur Little Bob

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/nuit-speciale-le-havre-la-reconstruction-et-apres-entretien-13

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/nuit-speciale-le-havre-la-reconstruction-et-apres-entretien-23

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/nuit-speciale-le-havre-la-reconstruction-et-apres-entretien-33

  • Un document datant de 1963 sur les pilotes du Havre

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/couleur-locale-les-pilotes-du-havre-1ere-diffusion-31071963

  • Un documentaire datant de 1977 sur la vie et l'oeuvre d'Eugène Boudin à l'occasion du nouveau musée des Beaux arts du Havre

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/le-nouveau-musee-des-beaux-arts-du-havre-plages-normandes-d

  • Un entretien avec Bernard Mounier, directeur de la maison de la culture du Havre en 1970

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/soiree-chez-bernard-mounier-maison-de-la-culture-du-havre-1ere

  • Une émission datant de 1955: "la classe intemporelle" constituée de personnalités ayant été anciens élèves au lycée du Havre: Avec Pierre Courant, André Piganiol, Armand Salacrou, Raymond Queneau, Raymond Las Vergnas et Arthur Honegger. Et le professeur Sartre? On sait que "Bouville" lui donnait la nausée! Tant pis pour lui...

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/potaches-et-labadens-ou-la-classe-intemporelle-lycee-du-havre

  • En 1945, le journaliste Jean Quittard déambule dans les ruines de la cité portuaire et présente le chantier titanesque de la reconstruction future du Havre: un document sonore exceptionnel!

http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/117-bombardements-aeriens-plus-tard-le-havre-se-reconstruit

Vue aérienne des ISAI de la place de l’Hôtel de Ville – circa 1949

Le 12 septembre 1944, Le Havre fut libéré après avoir souffert d'intenses bombardements. Le port est dévasté. En 1945, l'heure est à la reconstruction d'une ville qui n'est plus qu'un champ de mine, son port dévasté est encombré d'en centaine d'épaves. Il faudra 20 ans pour reconstruire l'outil portuaire du Havre.

Cette archive permet de déambuler dans le chantier titanesque engagé sur le port avec le journaliste Jean Quittard. Celui-ci était allé, en décembre 1945, à la rencontre de ceux qui œuvraient alors à sa reconstruction. Dans ce reportage il y a la visite du chantier de démolition de blockhaus, une centaine d'ouvriers y travaillent. On assiste aussi au renflouement complexe d'une épave, avec les interventions de scaphandriers, des explications sont données sur le réemploi des décombres et l'origine de la main d'oeuvre.

Monsieur Callet, directeur du port autonome, dresse le bilan des destructions :

Le Havre a subi 117 bombardements aériens. Dans la ville, 12 500 maisons d'habitations (sur 19 500) sont totalement détruites  [...] Le Havre est sur le continent le port qui a subi les plus graves dommages. Ceux-ci peuvent être évalué à dix milliards de francs, environ.

  • Description Par Jean Quittard - Avec Pierre Callet
  • Reconstruction du port du Havre - 1ère diffusion :  07/12/1945 sur la Chaîne Nationale
  • Indexation web : Sandrine England, la Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France

Commentaire de Florestan:

Depuis les années 1960/1990, on voit l'étendue du chemin parcouru dans la reconstruction symbolique de la Ville du Havre: Pont de Normandie en 1995, création de Port 2000, reconnaissance au patrimoine de l'Unesco de la Reconstruction Perret en 2005, réunification normande en 2016, 500ème anniversaire de la fondation de la ville en 2017. Reste à confirmer la reconstruction de plus essentiel pour l'avenir: la reconstitution de la place portuaire du Havre, dans sa souveraineté en prenant le contrôle du pilotage logistique de la Basse Seine normande. Bref! Reconstruire un vrai port. Plus de 70 ans après sa destruction.