Concernant l'opération "réinventer la Seine", initiée par la Ville de Paris en coopération avec Rouen et Le Havre, nous avions déjà dénoncé ici plusieurs fois l'enfumage dans lequel nous étions placés en Normandie sur chaque rive: un enfumage cosmétique et festif pour cacher un grand vide conceptuel doublé d'une indigence des moyens.

Question: quelles sont les compétences précises en matière de commerce maritime international ou d'organisation logistique de Mme Anne HIDALGO,  maire socialiste de Paris et que certains voient déjà comme celle qui pourrait sauver la Hollande après 2017 d'un débarquement de la Marine Le Pen?

Poser la question c'est déjà y répondre! Et puis de quoi je me mêle? C'est tout de même aux élus Normands, aux décideurs Normands de s'occuper un peu plus de leur... Seine maritime pour qu'elle ne soit pas seulement qu'une basse Seine (ou scène?)!

  • A lire ci-après le coup de gueule récent du groupe communiste au conseil régional de Normandie dans le Courrier Cauchois en date du 8 avril 2016:

petit_bras_de_Seine


 

Commentaire de Florestan:

Par une belle fin d'après midi d'été, lors de l'édition 2013 de "Normandie Impressionniste", nous avions rencontré à la terrasse d'un café de La Bouille donnant directement sur la berge de la Seine, un couple de touristes Nantais de retour de la belle exposition au musée de Rouen. Alors que nous parlions de nos impressions communes car nous avions vu les mêmes beautés, un immense cargo chargé de blé remontait lentement le méandre  générant une puissante vague d'étrave dont le clapot vint frapper les poteaux de la terrasse. Le couple de Nantes regarda la scène bouche bée... Je déclarai non sans fierté que ce navire de haute mer avait fait plus de 100km à travers la campagne normande pour remonter jusqu'au port de Rouen. Le couple ligérien devint admiratif: "on n'a pas ça chez nous..."

Ce jour là, la Seine fut, effectivement,réinventée...