Nous avons pu obtenir ce week-end les cahiers spéciaux vendus en supplément gratuit à l'occasion du lancement de la 3ème édition du festival "Normandie Impressionniste" proposés par Paris Normandie et par Ouest France: on dira que le match entre les deux quotidiens rivaux se poursuit et qu'il n'y a pas photo!

Paris Normandie nous propose un grand cahier complet de 30 pages au format habituel de son quotidien, avec un sommaire et une présentation exhaustive des principales expositions dans les cinq départements normands avec le coup de coeur de la rédaction pour l'exposition Frits THAULOW à Caen et surtout, la double page centrale (pp. 16/17) avec une grande carte de la Normandie montrant d'un seul coup d'oeil toutes les expositions du festival avec les six routes normandes possibles à parcourir dans toute la région...

Ouest-France toujours aussi peu impressionné par la Normandie nous inflige un petit cahier de 16 pages maximum, avec, néanmoins un entretien intéressant avec Jérôme Clément, le commissaire général du festival conduit par Xavier Oriot, une double page centrale consacrée aux "expositions majeures" du festival présentées sur un fond de carte tronqué (la Normandie réduite à son littoral, de Dieppe à Granville) qui confirme que Ouest-France a toujours un peu de mal à cadrer sur la GRAAANDE Normandie, tandis que la grande carte de la Normandie proposée par l'organisation du festival est reléguée sous un format réduit en page 15. Mais la curiosité la plus... curieuse de cet exercice normand obligé imposé au grand quotidien ligéro-breton, c'est qu'on y trouvera aucune publicité!

Alors que dans le grand cahier de Paris Normandie, les grands annonceurs normands partenaires du festival ont leur place (à commencer par les grandes collectivités territoriales), rien de tel dans le cahier proposé par Ouest-France car pour Ouest-France un bon annonceur est un annonceur... breton! Breton ou... rien!

La preuve de cette différence d'approche en image...

  • La une enthousiaste et impressionnée proposée par Paris Normandie:

PN_impressionn_

  • Tandis que Ouest-France dissimule son manque d'appétit pour la Normandie derrière un titre faussement objectif et neutre:

OF_pas_impressionn_