Ils ont d'abord été ignorés voire méprisés par certains grands barons prébendiers de la division normande: il faut dire que le collectif des 12 puis des 15 géographes universitaires normand a eu simplement le tort d'avoir eu raison trop tôt. Depuis 2010, en fait, ils nous proposent des solutions concrètes pour organiser un réseau métropolitain normand pour unifier le pilotage de la Normandie.

Résultat de recherche d'images pour "logo région normandie"

 

En 2012 leur premier livre collectif était sorti et depuis, ils ont participé activement à diverses réunions publiques, dont nos séances du séminaire "Normandie" de l'Université populaire de Caen pour populariser l'idée innovante d'une capitale régionale normande de fait à partir de la mise en réseau des agglomérations de Caen, Le Havre et Rouen, partant du constat et c'est une chance, qu'aucune des trois soeurs normandes n'a toutes les qualités requises pour dominer les deux autres.

Afficher l'image d'origine

Depuis juin 2014 et la décision historique du rouennais Hollande de faire l'unité normande et la mise en place depuis le 1er janvier 2016 de la nouvelle collectivité territoriale régionale normande, on entre désormais dans le concret: le projet du collectif des Quinze prend enfin tournure enterrant le débat idiot sur la "peine capitale" qui nous aura fait perdre beaucoup de temps dans le courant de l'année 2015.


 

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/5622072/actualites+politique/la-region-normandie-officialisera-son-transfert-de-rouen-a-caen-le-26-mai#.VyJtYHoUmM8

La Région Normandie officialisera son transfert de Rouen à Caen le 26 mai

La Région Normandie officialisera son transfert de Rouen à Caen le 26 mai

Politique. Le conseil régional de Normandie décidera fin mai du choix officiel de son siège : ce sera Caen et non plus Rouen comme jusqu’à présent. Reste à régler le cas du conseil économique, social et environnemental régional.

Le jeudi 26 mai, le conseil régional de Normandie siégera à Rouen, dans l’ancienne caserne Jeanne d’Arc transformée en institution politique. Ce sera la dernière fois. Car c’est ce jour-là que la nouvelle assemblée adoptera sa « résolution unique ». Autrement dit, les 102 conseillers régionaux issus des élections du mois de décembre se prononceront sur le transfert de la Région de Rouen à Caen, à l’Abbaye-aux-Dames.

Le Ceser auHavre?

Dès lors, les séances plénières (de quatre à cinq par an) et les commissions permanentes ne se tiendront plus à Rouen, qui perd son statut de capitale politique, mais dans le chef-lieu de l’ex-Basse-Normandie. Ironie de l’histoire : l’hémicycle de Rouen peut accueillir sans difficultés les 102 conseillers régionaux tandis que celui de Caen ne le peut pas pour le moment. Le conseil régional de Normandie pourrait donc tenir ses séances dans les locaux de l’Agglomération Caen-la-Mer !

En Normandie, comme dans les douze autres régions, les élus ont jusqu’au 1er juillet 2016 pour adopter leur résolution unique. Ce document porte sur six éléments. Deux ont déjà été décidés par l’État et l’avis de la Région n’est que « consultatif » : le nom - pour la Normandie, aucun problème à l’inverse des Hauts-de-France et de Grand Est qui ont dû chercher une nouvelle identité - et le choix du chef-lieu administratif, Rouen.

Il reste donc quatre points que la Région doit déterminer : l’emplacement de l’hôtel de Région, les lieux de réunion du conseil régional et de ses commissions, les lieux de réunion du conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) et le programme de gestion des implantations immobilières du conseil régional.

La résolution unique apportera des réponses à ses différents points. Mais d’ores et déjà, il semble acquis que Caen récupérera l’hôtel de Région et les réunions du conseil régional. Quant au Ceser, «tout reste ouvert», explique l’entourage du président Jean-Luc Léger. Depuis la fusion des deux conseils économiques de Haute et Basse-Normandie, les deux séances plénières ont eu lieu dans l’agglomération rouennaise par obligation, la Région siégeant jusqu’à présent à Rouen. À l’avenir, le Ceser sera basé à Caen - avec la Région - mais ses 156 membres pourraient siéger dans une autre ville. Durant la campagne, plusieurs élus ont réclamé que le Ceser tienne ses réunions au Havre. C’est le cas, notamment, d’Hubert Dejean de La Batie, maire de Sainte-Adresse et vice-président de la Région Normandie. Reste à savoir s’il aura gain de cause.

ST. S.

s.siret@presse-normande.com


 

Commentaire de Florestan:

Le clochemerle est terminé! La fin de la récréation a été sifflée! Passons aux choses sérieuses: la Normandie! Monsieur Siret oublie de dire l'essentiel:

Rouen est la métropole préfecture de Normandie

Caen va devenir la technopole capitale politique régionale en tant que siège de la région

Le Havre va être la capitale économique régionale avec le siège de la CRCI et, pourquoi pas, du CESER