L’élection présidentielle de mai 2017 sera-t-elle le printemps de la Normandie ?

Résultat de recherche d'images pour    Résultat de recherche d'images pour

La prochaine élection présidentielle aura lieu les 23 avril et 7 mai, soit 18 mois après les élections régionales. Notre Région a dés lors recouvré cette dimension que nous avions formulée de nos vœux et que nous attendions avec espoir. Elle a repris naturellement son nom, la Normandie, un nom cher à notre cœur et tellement agréable à entendre. Les Normands ont ainsi bénéficié d’une décision du Président de la République qui seul pouvait en décider après tant d’années de tergiversations retardatrices et nuisibles à notre développement.

Depuis 5 mois maintenant la Normandie s’organise, prend ses marques. Elle affirme son potentiel et son identité. Il appartient aux Normands, à ses institutions et à ses forces vives de façonner son unité. Cette unité implique le rassemblement des élus, de la société civile et des territoires. C’est ce rassemblement qui nous rendra fiables, car pour être fiables, il faut être rassemblés.

Aujourd’hui, pour aller de l’avant, la Normandie fait ses comptes, principalement ceux des retards criants de ses infrastructures. Alors que la campagne de l’élection présidentielle est lancée par le Président de la République lui-même, nous avons à peine 10 mois pour faire valoir que les principaux enjeux stratégiques de la politique de la France ont une implication directe et importante ici en Normandie. C’est donc à tous les candidats à la présidence de la République que nous devons faire parvenir notre message normand, lors de leur venue en Normandie et au quotidien aux normands qui soutenant leur candidat ont l’ardent devoir de solidarité normande de le sensibiliser publiquement à l’avenir de la Normandie et à celui des Normands.

 Cinq axes principaux peuvent être facilement résumés et faire facilement consensus.

1° Celui de la politique nucléaire de la France. Elle est en débat. Sa ligne apparaît incertaine voire compromise. La Normandie possède une importante filière nucléaire, quatre sites nucléaires. Elle produit 13% de l’énergie électrique nationale d’origine nucléaire. La Normandie est donc directement et fortement impactée par les décisions nationales à venir dans ce domaine

2° Celui de la politique maritime de la France. Elle accuse un retard considérable. La Normandie, ouverte sur le monde, offre la plus grande façade maritime de l’hexagone. Cette politique maritime pourra s’appuyer sur les ports normands.

3° Celui de la mobilité et des transports. La Normandie est insuffisamment connectée. La clé est de rendre la Normandie plus fluide et d’interpénétrer les territoires limitrophes, en particulier l’Ile-de-France et l’Angleterre. Le transport ferroviaire de fret et de voyageurs exige d’être mis à niveau. Les engagements de la SNCF doivent laisser place aux décisions et au financement de l’Etat.

4° Celui de l’axe Seine. C'est-à-dire de développement de la Vallée de la Seine et de la Baie de Seine. La Normandie et les Normands ne sont pas demandeurs. C’est Paris qui demande. Le développement de l’axe Seine est celui de la Normandie toute entière. Rien ne peut se faire sans son assentiment et sa participation active à sa gouvernance. Nous attendons aussi qu’un Normand soit désigné pour en prendre la direction. Une information objective, sincère permettra d’ouvrir un large débat démocratique qui reste à créer.

5° Celui de notre enseignement supérieur. L’insuffisance de places à l’Université normande pour répondre aux demandes de sa jeunesse et aux besoins de son économie est ancienne, importante et pénalisante. Il est temps de mettre en œuvre un grand plan de l’Université de Normandie.

Tels sont les cinq grands axes stratégiques communs à la France et à la Normandie sur lesquels l’Association Normandie axe Seine a lancé un mouvement et engagé ce débat démocratique que nous souhaitons fédérateur. Notre appel s’adresse aux Normands pour se mettre en marche avec nous ou à nos cotés pour faire de la Normandie une grande Région et un exemple français réussi de la décentralisation.

26 mai 2016,

Association "Normandie Axe Seine"

http://www.normandie-axe-seine.com/

normandie axe seine adhesion