L'année 2016, année historique du retour à l'unité normande, sera-t-elle celle du grand retour de Guillaume Le Conquérant dans sa bonne ville de Caen?

Résultat de recherche d'images pour "façade abbaye aux hommes"     Résultat de recherche d'images pour "château de caen"     Résultat de recherche d'images pour "façade abbaye aux dames caen"

Les trois fondations ducales du XIe siècle, à l'origine de la ville de Caen: à l'Ouest, l'abbaye Saint Etienne (aux Hommes: mausolée de Guillaume), le château au centre et à l'Est, l'abbaye Sainte Trinité (aux Dames: mausolée de Mathilde). Entre les deux membres du célèbre couple, l'enfant a grandi, a prospéré, a failli mourir pour mieux renaître jusqu'à aujourd'hui.

Mais il arrive qu'un enfant désormais adulte soit devenu ingrat ou oublieux de ses parents...

Et comme vous le savez déjà, Caen, la cité de Guillaume et de Mathilde fut quelque peu oublieuse de l'illustre couple princier qui l'a créé telle qu'elle va devenir... Deux abbatiales encore debout, un os pour Guillaume, le squelette quasi complet pour Mathilde, un château qui tient lieu de parking, pas de statue ou de monument en ville si ce n'est un chevalier breton galopant justement entre le château et l'abbatiale Saint Etienne. Une grande fête il y a trente ans et, depuis l'ouverture du Mémorial consacré aux journées tragiques de juin 1944, ce grand aspirateur de la Mémoire caennaise et normande, trente années ou Guillaume fut prié de prendre la poussière à l'instar du mannequin censé le représenter au bas d'un escalier de l'abbaye aux Hommes.

Il est pourtant rare qu'une ville puisse à ce point être attachée à la mémoire d'un grand homme et d'une grande dame de l'Histoire qui sont plus célèbres outre Manche ou outre Atlantique (les petits américains connaissent mieux Guillaume Le Conquérant et Mathilde que les petits français voire les petits normands...) Et si l'on voulait à Caen tourner enfin la page de la Guerre et de l'Après Guerre (Caen ville martyre en 1944) le retour de Guillaume et de Mathilde dans leur bonne ville en serait l'occasion tout en montrant enfin l'évidence aux Caennais: leur ville a survécu aux bombes de 1944.

Elle n'a pas été entièrement rasée et reconstruite et il subsiste, malgré tout, encore des éléments patrimoniaux de qualité qui témoignent de l'existence de la ville de Caen entre 1066 et 1944: c'est d'ailleurs sur ce dernier point que l'effort de promotion et de valorisation doit être porté en priorité tant vers les touristes que vers les Caennais eux-mêmes.

Vous prendrez connaissance ci-après du programme officiel de ce grand retour de Guillaume et de Mathilde à Caen qui devrait se concrétiser définitivement par un projet de souscription populaire pour la création d'une statue publique du célèbre couple fondateur qui serait installée dans l'espace de la ville.

Parmi les nombreux événements de cette année Guillaume à Caen qui pourrait, à terme, revenir régulièrement selon une périodicité pluri-annuelle sous la forme d'un grand festival pluri-disciplinaire célébrant le patrimoine médiéval normand, signalons tout particulièrement la journée du 18 juin 2016 avec une marche aux flambeaux entre les deux abbayes caennaises et la magnifique exposition présentée à partir du 17 juin 2016 aux Archives départementales du Calvados " Moi Guillaume, prince des Normands" consacrée aux chartes autographes de Guillaume le Conquérant pour les abbayes caennaises:

Les Archives du Calvados présentent une exposition sur la constitution de « l’empire normand » depuis la Bataille d’Hastings (1066) jusqu’à la prise de Château-Gaillard (1204) au travers de ces monuments de papier que sont les chartes et cartulaires issus des fonds de l’Abbaye-aux-Hommes et de l’Abbaye-aux-Dames. Ils constituent les pièces plus précieuses conservées aux Archives du Calvados et sont pour la plupart montrées pour la première fois au grand public.

 

GLC_Caen_1

GLC_Caen__dito_du_maire

GLC_caen_2

GLC_Caen_3

GLC_Caen_expositions

GLC_Caen_conf_rences_1

GLC_Caen_conf_rences_2

GLC_caen_conf_rences_3