On se souvient à peine de l'un des arguments les plus pénibles à entendre à l'époque de quelques vieux grincheux crépusculaires opposés à l'idée évidente, stimulante, enthousiasmante du retour à l'unité normande par la fusion régionale:

Un Dominique Gambier nous disait ainsi autrefois que cela allait être coûteux, que cela perturberait les administrations, désorganiserait les politiques publiques, créerait des querelles inutiles, générerait des frustrations. Bref! Que tout cela était inutile et que cela nous ferait perdre du temps vis-à-vis des régions qui n'ont pas fusionné telles que la Bretagne ou les Pays de la Loire.

On se souvient aussi que Nicolas Mayer Rossignol nous avait seriné cette petite musique désagréable tant pour déconsidérer, au départ, l'idée de fusion normande (au printemps 2014) que pour justifier, après la décision de faire l'unité normande prise par François Hollande en juin 2014, l'énorme travail et l'énorme responsabilité de préparer cette fusion pour ne pas faire perdre du temps aux Normands et à la Normandie:

On sait désormais que ce discours ne concerne pas réellement la Normandie mais plutôt, hélas, les néo-machins régionaux de l'Est et du Sud qui, en ce mois de juin 2016 en sont encore à se prendre la tête sur un nom pas trop débile pour s'identifier!

La Normandie à peine réunifiée et réorganisée au service d'une évidence puissante préexistant depuis plus d'un millénaire à l'institution politique chargée de la faire vivre, s'arme déjà pour affronter la mise en oeuvre des futures grandes politiques publiques régionales au point qu'un véritable esprit "planiste" à la normande s'empare du conseil régional comme ci le bon air de la DATAR existait encore au sommet de l'Etat, cet Etat central jacobin français, bien paradoxal qui avait rêvé de grandes réalisations en terme d'Aménagement du Territoire sans avoir mis en oeuvre une Action Régionale véritable...

Et bien justement, la Normandie, seule vraie région authentiquement régionale sur la carte de la France continentale, est en passe de faire une belle opération de "DARAT" puisque la "DATAR" n'est plus hélas qu'un fantôme errant dans les couloirs de l'Hôtel de Matignon à Paris.

La DARAT à la sauce normande, qu'est-ce à dire?

La Direction à l'Aménagement du Territoire et à l'Action Régionale n'existant plus, la Normandie a donc décidé de lancer, de fait, une Direction de l'Action Régionale à l'Aménagement du Territoire!

Il fallait tout simplement y penser! Et occuper la place du mort car la Nature a horreur du vide...

Lire le communiqué de presse ci-après:


 

Communiqué de presse

image009

Le 13 juin 2016

Hervé Morin lance la concertation pour l’élaboration des orientations de la Région pour le développement et de la recherche

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Sophie Gaugain, 1ère Vice-Présidente de la Région Normandie en charge du développement économique et du soutien aux entreprises et Françoise Guégot, Vice-Présidente en charge l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation ont présenté aux principaux acteurs économiques et institutionnels de la Normandie le calendrier de la concertation de l’élaboration des schémas régionaux pour l’économie (SDREII) et la recherche (SRESRI).

Deux schémas pour fixer les priorités en matière économique et de recherche en Normandie

Désormais, la Région assume la coordination de toutes les actions en faveur de l’économie. La loi NOTRe du 7 août 2015 a réaffirmé le rôle de la Région en la matière. La Région définit les grandes orientations concernant les aides aux entreprises, à l’investissement, à l’innovation, le soutien à l’export, l’attractivité du territoire, le développement de l’économie sociale et solidaire, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes …

A ce titre, la Région va élaborer deux schémas avec l’ensemble des partenaires : d’une part, le Schéma Régional de Développement Economique, de l’Innovation et de l’Internationalisation (SRDEII) et d’autre part le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI). La place particulière de l’innovation, pivot du développement économique, amène la Région à construire le SRDEII et le SRESRI conjointement. La Normandie est, à ce jour, la seule Région française à coupler les deux schémas. Ils seront adoptés avant la fin de cette année.

« Ces schémas sont stratégiques pour la Normandie. Ils définissent les grandes orientations du développement économique régional et celles relatives à l’attractivité de son territoire. C’est l’occasion pour nous d’affirmer une stratégie nouvelle pour une économie normande conquérante. La Région assurera son rôle pour la construction de cet édifice avec une approche pragmatique, simple, au service des entreprises en collaboration avec tous les partenaires, je souhaite que les acteurs du territoire en soient les architectes » a déclaré Hervé Morin.

« Depuis six mois, nous avons mis en place des outils simples, efficaces et rapides au service du territoire : une Agence de Développement économique (AD-Normandie), un guichet unique pour les entreprises et un seul incubateur normand pour la création de startups. Nous souhaitons permettre aux acteurs de l’économie régionale de participer en bonne place à la compétition économique mondiale : favoriser l’innovation, leur ouverture internationale et la montée en gamme de leurs produits et de leurs services. Notre objectif : faire réussir les Normands. Réinventons ensemble une nouvelle stratégie économique normande dynamique ! » a ajouté Sophie Gaugain.

« Le schéma pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation est un pilier majeur de notre stratégie globale de développement économique. Nous comptons sur vous pour collectivement déterminer, mutualiser et anticiper les priorités pour les étudiants, les établissements, les laboratoires et les entreprises dans les 7 prochaines années. Nous voulons déployer une politique d’accès à la formation du supérieur en cohérence avec les besoins du territoire et promouvoir une recherche d’excellence » a poursuivi Françoise Guégot.

La consultation des forces vives

Pour cela, l’élaboration des schémas reposera sur une large consultation via l’organisation de six ateliers thématiques répartis sur l’ensemble du territoire.

-       Normandie attractive le 15 juin à l’ISEL au Havre de 16h à 19h

-       Mutation durable de l’entreprise et de la croissance le 17 juin à la CCI de Flers de 14h30 à 17h30

-       Université de Normandie le 27 juin à l’INSA de Rouen de 9h30 à 12h30

-       Dynamique entrepreneuriale le 30 juin à la CCI d’Evreux de 9h30 à 12h30

-       Transfert de technologie et valorisation le 4 juillet à l’ESITC de Caen de 9h30 à 12h30

-       Adéquation des territoires, des entreprises et des données le 7 juillet à la CCI de Saint-Lô de 14h30 à 17h30

Une plateforme numérique est ouverte jusqu’au 31 juillet  aux participants des différents ateliers pour recueillir leurs contributions www.strategie-economie-recherche-normandie.fr

Enfin, des rencontres spécifiques seront menées avec les Conseils Départementaux du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de la Seine-Maritime, la Métropole de Rouen et les Communautés d’Agglomération de Caen et du Havre et les Chambres consulaires et les services de l’Etat déconcentrés. La notion du triangle (Caen, Rouen, le Havre) jouant un rôle prépondérant dans la politique économique territoriale, une place particulière lui sera assignée.

Faisant l’objet d’une large concertation, le projet sera aussi présenté et discuté au sein de la conférence territoriale de l’action publique (CTAP).

Le calendrier pour l’élaboration du SRDEII et du SRESRI

-       Du 13 au 31 juillet : consultation en ligne www.strategie-economie-recherche-normandie.fr

-       23 septembre : présentation du résultat de la concertation et des premières orientations des schémas

-       Novembre : proposition d’adoption des schémas par l’assemblée plénière de la Région

Pour les inscriptions aux ateliers et contributions écrites :

www.strategie-economie-recherche-normandie.fr

Contact presse :

Emmanuelle Tirilly – tel : 02 31 06 98 85 – emmanuelle.tirilly@normandie.f


 

  • Lire aussi le compte-rendu proposé par la feuille d'informations Normandie XXL:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1545