Comme nous l'avons déjà écrit ici, la nouvelle collectivité régionale de Normandie a l'immense avantage de pouvoir se mettre immédiatement au service d'un magnifique et évident projet collectif sur un territoire fièrement reconnu depuis plus d'un millénaire et bénéficiant d'un prestige exceptionnel et d'une notoriété internationale.

Résultat de recherche d'images pour "logo région normandie"

Travailler en tant que fonctionnaire territorial pour la mise en oeuvre concrète d'un projet normand est donc valorisant et cela devrait être une source de satisfaction et de reconnaissance. A condition que la mise en oeuvre concrète en terme de ressources humaines et de respect dû à des personnels dévoués et compétents soient au rendez-vous, ne serait-ce que pour honorer dans les murs mêmes de la collectivité régionale normande en ses deux sites de Caen et de Rouen, les valeurs et les principes de l'identité normande qui est un humanisme.

Dans ce chantier immense, aux conséquences importantes pour l'avenir de chacun ou de la collectivité, alors que les contraintes sont fortes (faire des économies, rationnaliser, aller vite pour être totalement opérationnel avant la fin de l'année 2016), le risque était grand d'aller vers des difficultés concrètes mais aussi et surtout humaines car dans les bureaux et les ateliers de la collectivité régionale il y a des êtres humains.

Nul ne doutera ici et ailleurs des bonnes intentions normandes d'Hervé Morin et personne n'a vraiment intérêt à instrumentaliser l'actuel conflit social en cours dans notre nouvelle maison commune normande: les personnels et leurs syndicats seraient les premiers à être affligés du rôle d'idiots utiles que certains voudraient leur faire jouer pour mieux nous infliger leurs minables stratégies politiciennes.

Sur le fond, tout le monde accepte les bases du consensus normand: mettre en oeuvre un vrai projet régional en respectant la spécificité normande de l'équilibre entre Caen et Rouen et en respectant les personnels en tant qu'êtres humains car c'est le coeur des valeurs normandes.

Raison de plus de mettre en oeuvre les outils, les méthodes et les solutions concrètes qui ne doivent pas trahir tous ces beaux principes: il faut donc renouver le dialogue pour qu'il puisse en avoir véritablement un. Prendre maintenant tout le temps nécessaire ce qui nous permettra de gagner plus tard un temps précieux car la Normandie toute entière est une noblesse qui oblige...

  • Lire ci-après, cet article paru dans Le Bonhomme Liberté (30 juin 2016):

grogne_syndicale_au_CRN


 

Commentaire de Florestan:

Le Directeur Général des Services, Monsieur Ollivier venu du conseil départemental du Calvados présidé par un Jean-Léonce Dupont dont on peut raisonnablement douter de l'attachement à l'idée régionale et à son développement harmonieux, est désormais totalement placé devant ses responsabilités.