C'est l'un des endroits les plus charmants d'Angleterre, Hampton Court, l'ancienne résidence d'été et ses jardins de la cour royale d'Angleterre au Sud Ouest de Londres...

Résultat de recherche d'images pour

   Résultat de recherche d'images pour

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

A l'occasion des commémorations du 950ème anniversaire de l'accession au trône d'Angleterre de Guillaume le Conquérant duc de Normandie, un jardin commémoratif "anglo-normand" vient d'être créé:

tourisme & culture


Hastings : 950e anniversaire, la Normandie le dit avec des fleurs et remporte une médaille britannique

 Jardin « Le Clos d’Hastings » / Normandy – 1066 Pays d’Hastings présenté actuellement au public avec Stéphane Marie et Alexandre Thomas © Normandie Tourisme - Grégory Delahaye

Tourisme et culture.

Hasard du calendrier, au moment où le Royaume-Uni se désunit de l’Europe, le Comité Régional du Tourisme de Normandie, son club Parcs & Jardins et le Pays d’Hastings 1066 avaient joint leurs forces pour créer au Palais d’Hampton Court (sud-est de Londres) un jardin anglo-normand dans cadre du célèbre Flower Show qui se déroule chaque année. En 2016, la manifestation s’est déroulée du 5 au 11 juillet et ce jardin baptisé « Le Clos d’Hastings » a reçu la Médaille de Bronze dans la catégorie « World Gardens », une belle récompense pour les jardiniers normands !

Genèse d’un succès

Pour la Normandie, il s’agit de faire venir sur son territoire des touristes anglais, avec 27% des nuitées, selon les chiffres officiels, ils représentent le plus fort pourcentage des touristes étrangers, c’est-à-dire près de 945.000 en 2015. Pour continuer à séduire les sujets de sa Gracieuse Majesté rien de tel que les jardins, qu’ils sont des millions à visiter chaque année à travers toute la Grande-Bretagne. Grégory Delahaye Chef de service Promotion Clubs et Filières au CRT Normandie qui avait déjà fait participer la Normandie en 2015 au Flower Show, a réussi à convaincre Stéphane Marie, le créateur de l’émission de télévision de France 5 « Silence, ça pousse » de participer à l’opération. Stéphane Marie reconnaît : « qu’il a beaucoup hésité, car ses emplois du temps sont surchargés mais, son goût pour la Normandie, sa terre natale où il a encore une résidence et le charme du projet l’ont fait craquer ». C’est un jardin exceptionnel qui était à réaliser en compagnie d’Alexandre Thomas, créateur de jardins pour les particuliers et dont le Jardin Agapanthe est situé en Normandie à Grigneuseville, dans un petit village au nord de Rouen.

Un jardin médiéval

L’idée était de recréer un jardin s’inspirant des paysages normands que l’on retrouve dans le sud de l’Angleterre, avec le célèbre bocage composé de haies, plantées avec des arbres plus grands pour créer l'effet d'une forêt linéaire. Mais aussi les prairies ancestrales, avec de l'orge aux côtés de lin, ce lin justement qui a servi à fabriquer la tapisserie de Bayeux et dont Stéphane Marie s’est inspiré pour créer ce jardin de 35m² « avec les haies tressées de noisetiers vivant, et une grande variété de plantes : des marguerites, des fleurs des prés, des acanthes, des hydrangeas quercifolia, des melianthus major évoquant des sortes d’arbres stylisés, des Thalictrum delavayi « splendide »…. qui ont remplacé le delphinium trop fragile qui n’avait pas supporté l’abondance des pluies », explique avec délectation Stéphane Marie grand maître ès botanique ! Résultat : un camaïeu de couleurs allant du vert au gris avec des notes de pourpre et de violet, auquel le jury de la « Royal Horticultural Society » fut sensible, précisons que la RHS ne compte pas moins de 425.000 adhérents.

La récompense était d’autant plus méritée que les moyens financiers pour réaliser le jardin étaient limités : 20.000 euros en tout dont 5.000 en provenance d’Hastings et une aide de la Brittany Ferries qui ont transporté gracieusement l’équipe, l’argent a principalement servi à l’achat des plantes. La plupart des autres jardins avaient des prix de revient plutôt aux environs de 100.000 livres. Le jardin était animé et Jean-Marc de Pas de Bois-Guibert présentait des travaux de son Jardin de Sculpture et Chantal James, artisan brodeur renouait le lien avec la Tapisserie de Bayeux.

Stéphane Marie – ©Normandie Tourisme – Fran Lambert

Des retombées incommensurables

Le Flower Show d’Hampton Court est un « must » britannique que fréquentent près de 200.000 personnes, le CRT avait pour sa part emporté 10.000 brochures pour présenter la Normandie qui se sont envolées sans problème. La BBC a assuré une couverture quotidienne de l’évènement et Stéphane Marie a réalisé un tournage qui sera présenté sur France 5 à la rentrée.

De nombreux autres médias, sont venus visiter Le Clos d’Hastings et ont rencontré l’équipe française, ils relaieront également auprès d’une large audience internationale les attraits touristiques de la Normandie (jardins, sites et événements médiévaux, etc.). Pour mémoire le 950e anniversaire est fêté par l’opération Normandie Médiévale qui ne comporte pas moins de 150 spectacles à travers toute la Région jusqu’en septembre.

www.normandie-medievale.fr


  • Voir aussi: l'exposition "la Normandie des jardins" du 11 juillet au 2 octobre 2016 à l'institut européen des jardins situé dans le parc du château de Bénouville au Nord de Caen.

http://europeangardens.eu/events/event/la-normandie-des-jardins-chateau-de-benouville/

Expo2016