En ce 18 juillet 2016 alors que la France est encore officiellement endeuillée par le tragique attentat de Nice et que les manifestations normandes de solidarité nationale avec Nice se sont multipliées durant le week-end, les lecteurs normands de Ouest France seront, une nouvelle fois, affligés  par la lecture d'un article peu flatteur concernant leur région et, cette fois-ci, sous l'angle le plus mesquin qui soit, c'est à dire, selon une présentation strictement politicienne sous prétexte de nous proposer un bilan de l'action de la nouvelle majorité régionale six mois après les élections...

Dans l'un des articles à lire ci-dessous, certains se plaignent de la "politique à l'ancienne". Mais dans Ouest France on fait du "journalisme à l'ancienne"  et ça passe plutôt bien dans ces articles sans aucun intérêt  co-signés Jean-Christophe Lalay et Stéphanie Séjourné-Duroy (qui a tenu la plume de qui?). En effet, sous le titre accrocheur du bilan de six mois de Monsieur Morin, on ne trouvera aucun article approfondi sur l'un des grands enjeux normands (le ferroviaire, l'Axe Seine, la LNPN, le développement économique, l'aménagement équilibré du territoire, l'attractivité et l'identité de la Normandie) et les paroles rapportées des deux Nicolas de l'opposition (Nicolas Bay et Nicolas Mayer-Rossignol) sont prises pour argent comptant.

Enfin, il n'y a pas de grand entretien avec Hervé Morin pour répondre ou mettre en perspectives précises ce qui est proféré par ailleurs: ayant d'autres chats (normands) à fouetter que de ramer dans une mauvaise galère... bretonne, on attendra donc pour le grand oral du premier président de région normand de l'Histoire en lisant... Paris Normandie, par exemple, dont la diffusion progresse régulièrement dans l'ex Basse-Normandie...

Après Hérouville Saint Clair, il y a deux mois, où une buraliste nous confiait la mauvaise humeur de sa clientèle contre Ouest France "qui ne parle pas assez de la région", nouveau témoignage ces jours-ci avec un buraliste rencontré dans le centre ville de Lisieux qui nous a confié son agacement sur la tendance de Ouest France au "Normandie bashing"...

Comme quoi, nous avions raison de pratiquer sur l'Etoile de Normandie une critique précise et régulière des activités du grand quotidien ligéro-breton rennais dans le nouvel espace médiatique normand!

  • Le bilan des six mois d'Hervé Morin à la tête de la Normandie selon Ouest-France:

Norman bashing 1

Norman bashing 2

Norman bashing 3

Norman bashing 4