Au Ministère de l'Education Nationale, ils ont enfin compris qu'il fallait à Caen un recteur qui soit un tant soit peu historien... Car il s'agit de la Normandie et de ses deux académies: le prédécesseur de Monsieur Rolland, un ancien de la légion étrangère n'aura même pas pu terminer l'année civile... tout juste l'année scolaire.

Le mépris du jacobinisme ou du centralisme parisien se mesure à l'aune de la stabilité de tel ou tel haut-fonctionnaire nommé en conseil des ministres dans le poste et en matière de préfet ou de recteur, la Normandie ne connait qu'une seule danse: la valse! Car au mépris il faut souvent ajouter l'inefficacité voire, parfois, l'incompétence sinon les deux!

Comment sérieusement prendre en mains les grandes urgences normandes en matière éducative (par ex: un illettrisme qui persiste à demeurer au dessus de la moyenne nationale) si l'on ne reste même pas douze mois en poste?

Le jacobinisme de l'Education Nationale est le plus épouvantable de tous les jacobinismes car c'est à ses griffes inefficaces (pour ne pas dire plus) que l'on confie l'avenir de nos enfants...


 

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1612

Denis Rolland nommé recteur de l’académie de Caen

 Rolland Denis

People. Au conseil des ministres de ce jour, le recteur de l’académie de Dijon a été nommé recteur de la région académique Normandie, recteur de l’académie de Caen ; il remplacera M. Cabourdin.

Denis Rolland (né en 1958) est un historien français, spécialiste des relations internationales et de l'Amérique latine au XXe siècle.

Il a enseigné, en outre, l'histoire contemporaine à l'Université de Strasbourg jusqu'en 2012 et a occupé par ailleurs jusqu'à cette date la fonction de directeur du groupe de recherche FARE en histoire des relations internationales. Il a été longtemps directeur d'études au Centre d'histoire de Sciences Po (Paris). Il a aussi été Directeur-adjoint scientifique au CNRS (INSHS) en 2011-2012 Recteur de l’Académie de Guyane de mars 2012 à février 2014 il était depuis le 26 février 2014 Recteur de l'Académie de Dijon.

Ses principaux thèmes de recherche et de publication sont les relations internationales (notamment culturelles), l'histoire de l'Amérique latine et de ses relations internationales au XXe siècle et en particulier l'histoire du Brésil. Il travaille également sur les évolutions des identités sur les périphéries de l'Europe du XIXe au XXIe siècles.